Un cratère à gauche

Mikhail Sergachev était considéré comme l'espoir numéro un... (ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Mikhail Sergachev était considéré comme l'espoir numéro un de la formation montréalaise à la ligne bleue.

ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

COMMENTAINRE / En l'espace d'une semaine, un cratère s'est formé du côté gauche à la ligne bleue du Canadien. Le dauphin présumé d'Andrei Markov, Mikhail Sergachev, a servi de monnaie pour obtenir l'électrisant Jonathan Drouin. Puis Nathan Beaulieu et sa mauvaise réputation ont été échangés pour des pinottes à Buffalo. Finalement, Alexei Emelin a été choisi par les Golden Knights au repêchage d'expansion.

Cet enchaînement place le directeur-gérant du Canadien Marc Bergevin dans une position délicate. De un, il ne peut plus se passer des services d'un Andrei Markov sur le déclin. On imagine facilement son agent avoir durci le ton avec le Canadien au cours des dernières heures!

Même en re-signant Markov, la défensive de l'équipe devra être redessinée et c'est plus facile à dire qu'à faire avec les contraintes du plafond salarial et le peu de munitions à la disposition de Bergevin pour s'aventurer sur le marché des transactions. 

Tout ça donne donc du poids aux rumeurs entourant Alex Galchenyuk. Espérons seulement que si Bergevin l'échange, le retour sera appréciable. Il n'est pas parfait, Galchenuyk. Mais vous savez, ils disaient la même chose d'un certain Tyler Seguin il y a quelques années à Boston.

C'est donc à Dallas qu'il est devenu l'un des attaquants les plus redoutables de la LNH. Et les Bruins n'ont pratiquement rien obtenu en retour. Galchenyuk est doté du même potentiel. Ça sent le fiasco si Bergevin pèse sur le piton au moment où son jeune surdoué vient de terminer une campagne décevante...

Un dernier mot sur Emelin. Même si son salaire était un peu élevé pour ses responsabilités, le Canadien va s'ennuyer du Russe. Il amenait une présence dans l'alignement, Emelin. Ses rivaux le détestent, ce qui habituellement n'est pas une vilaine chose!

Les Glorieux n'ont pas beaucoup de joueurs de ce type. En séries, un peu de papier sablé, c'est toujours utile. J'ai bien hâte de voir comment Bergevin va manoeuvrer pour combler son départ. Ne vous éloignez pas trop, ça pourrait débouler au cours des prochaines 48 heures!




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer