Même les Dominicains battent les Aigles

Les visiteurs ont frappé tôt, comme c'est la... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les visiteurs ont frappé tôt, comme c'est la coutume au Stade Stéréo Plus.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Après neuf défaites de suite aux États-Unis, dont à haut pointage, les joueurs de l'équipe de la République dominicaine ont enfin gagné un premier match dans leur voyage, en battant les Aigles 7-4, mardi, devant 1012 personnes au Stade Stéréo Plus.

Il s'agit d'un revers embarrassant pour la troupe de T.J. Stanton puisque depuis le début de ce périple dans la Ligue Can-Am, les Dominicains en arrachent. Qui plus est, ils ont voyagé de jour mardi, une balade d'environ sept heures en autobus qui les a conduits en Mauricie.

Malgré cela, ils ont prévalu contre un club en déroute. Les Aigles, derniers au classement, ont encaissé un cinquième revers consécutif. Ils montrent un piètre dossier de six victoires en 20 sorties à domicile.

Or, les Dominicains ont sauté sur cette occasion en réussissant 13 coups sûrs contre sept pour les hôtes. Les visiteurs ont d'ailleurs frappé tôt, comme c'est la coutume au Stade Stéréo Plus.

Confrontés à l'as Matthew Rusch, ils ont inscrit quatre points dans les trois premières manches. Dans le cas de Rusch, il s'agissait d'un quatrième départ laborieux depuis le 18 mai.

Le vétéran s'est tout de même ressaisi par la suite et il a finalement été présent sur la butte pendant huit manches.

Durant la soirée, les Aigles ont été en mesure de créer l'égalité. Daniel Mateo a frappé son quatrième circuit de la saison, une claque de deux points, puis en sixième, Alexander Ayala et Trevor Gretzky ont fabriqué les troisième et quatrième points.

La pluie s'est invitée à la fête peu avant 22h, une pause d'une demi-heure qui n'aura pas été profitable aux Aigles.

Si Rusch s'en est brillamment sorti en huitième malgré une menace dominicaine, son releveur Ryan Leach ne peut en dire autant. Celui-ci a accordé trois coups sûrs et deux buts sur balles pour permettre aux visiteurs de marquer trois points. C'en était fait des Aigles.

Leach a encaissé la défaite tandis que la victoire, la première pour la République dominicaine, appartient au releveur Starling Peralta, un ancien espoir des Cubs de Chicago.

Carnet de notes

Il fallait s'y attendre, Alexander Ayala a fini par frapper quelqu'un en laissant tomber son bâton à la fin de son élan. Sa première victime est le lanceur partant des Dominicains, Robinson Lopez, qui s'en est heureusement bien tiré...On ignore toujours qui sera sur le monticule mercredi chez les Aigles pour le deuxième et dernier match de cette courte série.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer