• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Les réservistes du Rouge et Noir n'offrent aucune opposition aux Alouettes 

Les réservistes du Rouge et Noir n'offrent aucune opposition aux Alouettes

De prime abord, on pourrait croire que les Alouettes de Montréal ont offert une... (PHOTO PC)

Agrandir

PHOTO PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne
Montréal

De prime abord, on pourrait croire que les Alouettes de Montréal ont offert une solide performance face au Rouge et Noir d'Ottawa, qu'ils ont battu 38-5. Quand on y regarde de plus près, on doit toutefois noter que les visiteurs ne comptaient que trois partants dans leur formation, alors que la troupe de Jacques Chapdelaine en comptait une trentaine.

Menée par Darian Durant, qui a effectué un premier départ dans son nouvel uniforme, l'attaque montréalaise a explosé pour 16 points au premier quart et est rentrée au vestiaire forte d'une avance de 29-0.

Les premiers points des locaux sont toutefois dus à l'acharnement des unités spéciales. Dès le botté d'envoi, Mikaël Charland a fait perdre le ballon à Shakir Bell. Quelques jeux après avoir recouvré cet échappé, Boris Bédé a réussi le premier de ses trois placements de la soirée sur 30 verges.

Deux séries plus tard, Durant a rejoint Tiquan Underwood sur 28 verges pour faire 10-0. Puis, après avoir forcé le Rouge et Noir à dégager, Durant et B.J. Cunningham ont uni leurs efforts sur 55 verges pour un autre majeur. Après une transformation de deux points ratée, les Alouettes menaient 16-0.

Durant a quitté la rencontre après cette série. Le vétéran a complété sept de ses 12 passes pour 113 verges de gains et deux touchés. Une performance rassurante.

C'est ensuite Vernon Adams fils qui a pris les rênes de l'équipe. Alors que Matthew Shiltz est pressenti pour le devancer comme quart no 2, Adams a de nouveau été chancelant. Malgré tout, il en a suffisamment fait pour que les Alouettes ajoutent 13 points: des placements de 40 et 37 verges de Bédé, ainsi qu'un touché sur une course de six verges de Brandon Rutley.

Au retour de la pause, Adams a mal amorcé la poussée des Alouettes en étant intercepté sur sa toute première passe. Mais la défense montréalaise a de nouveau limité l'attaque adverse à deux jeux avant de la forcer à dégager et Adams a pu se reprendre.

Il a mené les Alouettes sur 96 verges sur la série suivante, couronnée par une passe de touché de quatre verges à George Johnson, qui a également capté une passe de huit verges sur la transformation de deux points pour faire 37-0.

Adams a finalement complété 10 de ses 19 passes pour des gains de 109 verges, une performance qui sans être étincelante, a été supérieure à celle qu'il a offerte la semaine dernière.

Quant à Shiltz, entrée avec quelque sept minutes à faire au troisième quart, il a été intercepté à sa première tentative de passe, ce qui a mené aux trois premiers points du Rouge et Noir, sur un placement de 23 verges de Brett Maher.

Shiltz n'a disputé que quatre séries, au cours desquelles il n'a complété que trois de ses six passes pour 22 verges. Il a ajouté 14 verges de gains au sol en deux courses. Encensé par l'entraîneur-chef la veille, Shiltz a peut-être redonné son poste à Adams avec cette contre-performance. Jacory Harris a complété la rencontre derrière le centre pour les vainqueurs.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer