Bourse et mentor pour Antoniades

André Beauchesne, Pavlos Antoniades et Luc Pellerin sont... (Sylvain Mayer)

Agrandir

André Beauchesne, Pavlos Antoniades et Luc Pellerin sont fiers de cette association.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Pour une deuxième année, l'implication du Collège Laflèche envers la relève sportive de la région se poursuit. Après Viviane Tranquille l'an dernier, le triathlète Pavlos Antoniades devient le deuxième récipiendaire d'une bourse d'études, mais aussi d'une aide de la part d'un ancien athlète olympique, Gabriel Beauchesne-Sévigny.

Antoniades, qui complète actuellement ses études secondaires à l'Institut Keranna, profitera de cette bourse grâce à un partenariat créé il y a deux ans entre la Corporation Sport-Hommage Mauricie et le Collège Laflèche. Il pourra ainsi obtenir un diplôme en sciences de la nature en trois ans, en plus de profiter d'un accompagnement spécifique aux athlètes qui doivent s'absenter pour compétitionner aux quatre coins de la planète. Le tout accompagné d'une bourse de 1720 $.

«Je suis très content. C'est le fun de voir que les gens travaillent ensemble pour les athlètes de la région. Je pensais déjà m'inscrire ici, mais avec cette bourse, c'est encore mieux. Je connaissais plusieurs athlètes qui étaient venus ici. La structure est très petite avec des professeurs accessibles», mentionne le triathlète de 16 ans.

Antoniades pourra ainsi obtenir de l'aide de ses professeurs par vidéo lorsqu'il est en compétition, ou encore repousser un examen grâce à la structure bâtie par Stéphane Roy, coordonnateur des profils Sport plus études.

«Le saut du secondaire au cégep, c'est déjà un gros saut, mais avec une carrière sportive, c'est encore plus difficile. Je ne voulais pas avoir un choix à faire entre le sport et les études. Un jour, je devrai faire ce choix, mais pas tout de suite. Ça prend un agencement.»

Il faut dire que le jeune athlète était en demande, puisque son entraîneur, Pascal Dufresne, est enseignant en Éducation physique au Cégep de Trois-Rivières.

«Il veut ce qui est bon pour moi et il va vivre avec le choix. Mais oui, il y a eu des discussions. Il accepte et ça reste mon coach. On se fait même des blagues là-dessus. C'est une de ses qualités, il comprend et veut aider ses athlètes. Mais oui, il aurait aimé ça m'avoir!»

Le directeur général du Collège, Luc Pellerin, semblait bien heureux d'accueillir un deuxième athlète en ses murs grâce à la collaboration avec Sport-Hommage Mauricie. Il explique d'ailleurs qu'au fil de l'année, les résultats sportifs des jeunes sont partagés avec les professeurs, ce qui aide à la compréhension de la réalité de l'étudiant ainsi que son calendrier chargé.

«Le corps professoral aime ça. Les athlètes d'exception, les professeurs aiment ça les côtoyer. Ils sont disciplinés et bons pour se prendre en charge. Ils ont juste besoin d'un coup de main. On aime ça les voir ici ces athlètes.»

L'initiative du Collège Laflèche et de Sport-Hommage Maurice semble être en voie de faire des petits, puisque le nombre d'inscriptions est en hausse pour obtenir cette bourse. Le président de Sport-Hommage, André Beauchesne, se réjouit fortement du fait que l'athlète peut maintenant compter sur l'aide d'un mentor, dans ce cas-ci, un olympien en Gabriel Beauchesne-Sévigny.

«On ne veut pas que donner un chèque. Le mentorat, c'est très important. Tous les athlètes que j'ai approchés disent oui. Ils ont passé à travers ça, mais ils n'avaient personne à qui se confier. Ça devient comme un psychologue sportif.»

Qualifié pour les Jeux du Canada

L'été sera chargé pour Antoniades, et il vivra une étape importante de sa carrière à la fin du mois de juillet en participant à ses premiers Jeux du Canada. Il s'est qualifié la semaine dernière lors d'une compétition à Joliette.

Or, une bonne performance à Winnipeg pourrait lui permettre d'obtenir son billet pour le Championnat du monde qui se déroulera à Rotterdam aux Pays-Bas en septembre. Pour ce faire, il doit l'emporter aux Jeux du Canada ou encore au Championnat canadien. À 16 ans, le Trifluvien évolue chez les juniors, donc face à des compétiteurs de 19 ans et moins. Il participera aussi aux Championnats panaméricains le 15 juillet, à Magog en Estrie.

«Le Championnat canadien, c'est le 17 juin. Je vais être en pleine période d'examens finaux. C'est une bonne marche, le secondaire 5. Je veux être en forme, mais je dois trouver le moyen de dormir. Ce sera un blitz intense. Il y a aussi mon bal des finissants qui s'en vient. Ça aussi, ça va être le fun.»

Avec un horaire aussi chargé, Antoniades n'a même pas eu le temps de se trouver une cavalière pour ce grand moment. Voilà, l'invitation est lancée!




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer