Une sixième manche payante pour les Aigles juniors

Jean-Philippe Lemay... (Olivier Croteau)

Agrandir

Jean-Philippe Lemay

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le ciel semblait sombre au-dessus des Aigles juniors mardi soir au Stade Canac de Québec. Les Diamants possédaient une avance de 3-0 en début de sixième manche. C'est alors que s'est opéré un revirement de situation complet, et six points plus tard, les Trifluviens ont célébré une victoire de 6-5.

Cette sixième manche a été catastrophique pour les deux lanceurs des Diamants qui se sont succédé sur la butte. Mauvais lancers, un frappeur atteint et deux erreurs, tout était au rendez-vous pour que les Aigles reviennent dans la rencontre. Ça, et les bâtons des Aigles qui se sont réveillés au bon moment avec une récolte de quatre coups sûrs qui a finalement poussé six coureurs au marbre.

«C'était un classique Québec-Trois-Rivières, un match serré où nous avons été sans reproche, a souligné le gérant Jean-Philippe Lemay. Nous avons été créatifs avec un amorti surprise qui a mis la table pour Raphaël Gladu, qui a frappé le gros double payant. Puis leur voltigeur n'a pas capté la flèche de Désilets après deux retraits, ce qui nous a donné deux points et permis de nous distancer.» 

Joey Toupin a ainsi obtenu sa troisième victoire de la saison, appuyé par Désilets qui est venu fermer les livres en septième.

Gladu a été parfait à la plaque avec deux coups sûrs et deux buts sur balles en quatre apparitions.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer