Le même refrain que la veille pour les Aigles

Malgré les efforts de Daniel Mateo, les Aigles... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Malgré les efforts de Daniel Mateo, les Aigles ont été trop peu souvent sur les sentiers lors du deuxième match de la série face aux Boulders. Un scénario qui se répète.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La force de frappe au bâton promise par le gérant T.J. Stanton tarde à se manifester chez les Aigles de Trois-Rivières.

Pour un deuxième match de suite, les favoris de la foule au Stade Stéréo Plus ont été bien tranquilles en attaque, si bien qu'ils sont rentrés chez eux avec une défaite de 4-3, une deuxième de suite à Trois-Rivières, et ce devant un peu plus de 1000 personnes.

Plusieurs joueurs étiquetés comme des gros canons se réveillent donc jeudi matin avec des statistiques encore moins réjouissantes que la veille avant le début de la partie.

C'est le cas de Brenden Webb, Daniel Mateo, Javier Herrera et Connor Crane, qui affichent tous une moyenne au bâton inférieure à ,250 jusqu'à maintenant.

Un lancer échappé

Dans l'autre camp, c'est tout le contraire. Si les Boulders maintiennent leur fiche intacte après une semaine, c'est en grande partie grâce à leur offensive.

Mercredi, le frappeur de choix Marcus Nidiffer a expédié une offrande du lanceur des Aigles Guillaume Blanchette de l'autre côté de la clôture du champ droit. Ça se passait en troisième, une manche au cours de laquelle l'artilleur québécois a concédé deux buts sur balles et trois coups sûrs.

Il a terminé sa soirée avec cinq coups sûrs et autant de passes gratuites, étant crédité de la défaite. Dommage, puisque cette troisième manche est la seule qui lui posa un réel problème pour cette entrée en matière en 2017.

«Si on oublie ça, il m'a impressionné en se débarrassant des coureurs sur les buts quand il était sous pression», soulignait Stanton.

Rare coup de plus d'un but

Les Aigles avaient pris l'avance 2-0 dès leur tour au bâton initial, en pratiquant à merveille le «smallball» (un point marqué sur un ballon sacrifice de Herrera et un autre sur un optionnel de Crane), mais ils ont souvent dû se contenter de roulants par la suite.

Le Cubain Alexander Ayala a été le plus dégourdi au bâton avec deux simples, dont un point produit, son premier avec les Oiseaux.

En claquant un double en sixième, Mateo est pour sa part devenu le premier joueur en rouge et blanc cette saison à réussir une claque de plus d'un but à domicile. Il commençait d'ailleurs à se faire tard, le Dominicain ayant réalisé le tout dans la 15e manche de jeu de la saison au parc de l'Exposition.

«C'est quasiment la même situation que mardi, c'est vrai», avouait candidement le gérant Stanton dans son analyse d'après-match. En deux sorties, ses troupiers n'ont réussi que 13 coups sûrs. À l'autre bout du spectre, les Boulders ont gagné ces rencontres grâce à des circuits.

«Nous avons obtenu beaucoup de buts sur balles (5, dont 3 par Trevor Gretzky) et peu de retraits sur des prises (4). C'est la preuve que les gars voient mieux la balle, qu'ils anticipent mieux les lancers. Ça s'en vient, ça va se placer.»

Le partant de Rockland Justin Topa a mérité sa deuxième victoire de l'année, tandis que l'ancien releveur des Mariners de Seattle, le Vénézuélien Mayckol Guaipe, a mis fin aux hostilités en contraignant Mateo à frapper une balle à double jeu.

Carnet de notes

Kyle Lafrenz a passé son tour mercredi. Le receveur était incommodé par une légère blessure. Pour le remplacer, Stanton a fait appel à Cody Kuzniczci. 

L'athlète originaire de Cincinnati, un ancien des Capitales, a bien paru derrière le marbre mais a conclu ses tours au bâton avec un 0 en 4.

La terrasse était bondée mercredi pour la première prestation musicale de la campagne, l'oeuvre de Dueling Pianos, un groupe de San Diego, qui reviendra au stade plus tard cet été pour deux autres représentations.

Chris Murphy montera sur le monticule chez les Aigles, jeudi, dans le dernier match de la série.




À lire aussi

  • Les Aigles perdent leur match d'ouverture 3-2

    Sports

    Les Aigles perdent leur match d'ouverture 3-2

    Un triple jeu, des circuits, de beaux jeux défensifs: on a vu des matchs d'ouverture plus ennuyants que celui de mardi soir! Seul hic, l'attaque des... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer