Thibeault à deux secondes des Mondiaux

Antoine Thibeault a obtenu son standard pour participer... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Antoine Thibeault a obtenu son standard pour participer aux jeux mondiaux universitaires.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Avec la progression qu'il connaît depuis deux ans, ce n'est certainement pas une blessure au tendon d'Achille qui allait freiner les ardeurs du coureur Antoine Thibeault.

Ayant pris part à une compétition d'envergure à Los Angeles il y a quelques jours, l'athlète de 23 ans de Saint-Gérard-des-Laurentides a réalisé un excellent chrono de 8 minutes 34,08 secondes au 3000 m steeple-chase. Avec cette marque, il baisse son record personnel de deux secondes.

Plus important encore, il obtient son standard pour participer à l'Universiade d'été, les jeux mondiaux universitaires, disputés à Taipei au mois d'août. Et s'il parvient encore à retrancher deux secondes à son temps (8:32,00), il pourrait bien devenir l'un des représentants du Canada aux Championnats mondiaux d'athlétisme à Londres!

De retour de la Californie où il accompagnait son poulain, l'entraîneur du club Zénix de la Mauricie, Pierre Thibodeau, se remettait à peine de ses émotions vécues dans la Cité des anges.

«Antoine a été en arrêt complet pendant presque trois semaines, on a même remis sa saison en perspective à un certain moment à cause de son tendon, on ne voulait pas hypothéquer sa carrière. Nous avons modulé les répétitions sur les haies pour éviter que la blessure s'aggrave, mais il a néanmoins sorti une très grosse performance à Los Angeles», analyse Thibodeau.

Avec son 8:34,08, Thibeault réalise ainsi la quatrième meilleure prestation d'un athlète du Québec dans l'histoire au 3000 m steeple. Alex Genest de Lac-aux-Sables arrive en tête (8:19,33).

Bon nombre d'excellents demi-fondeurs avaient fait le voyage sur la côte ouest américaine, dont le champion olympique des Jeux de Rio au 1500 m, Matthew Centrowitz. Mohamed Farah, un spécialiste des courses de fond et aussi médaillé d'or olympique au 5000 et au 10 000 m, était aussi présent.

Au 3000 m steeple, Thibeault a pris le septième échelon. Le pire, c'est que son résultat a failli être annulé.

Un des participants a touché une des barres et celle-ci n'a pas été replacée, ce qui a sans doute corrompu des résultats. Heureusement, c'est un coureur moins compétitif qui a bougé la barre, donc les meilleurs, en incluant Thibeault, avaient déjà complété l'épreuve.

«On a tout de même vécu une bonne période de stress en attendant la confirmation, reconnaît son entraîneur. Le lendemain matin, quand on a su que tout était correct, nous étions soulagés!»

Aussitôt de retour chez lui, Antoine Thibeault repartira à l'étranger, cette fois en Europe. Il visitera notamment la Belgique, la France et peut-être l'Espagne. 

Là-bas, il tentera bien sûr de récolter son fameux standard pour les Mondiaux.

«Tout peut arriver! Il est l'athlète de l'heure en ce moment au Québec avec Charles Philibert-Thiboutot», s'exclame son coach, qui n'écarte pas la possibilité qu'Antoine soit de la partie autant aux Mondiaux qu'aux Universiades.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer