Turcotte retrouve le stade face à ses employés

Emmanuel Turcotte a effectué son retour au Stade... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Emmanuel Turcotte a effectué son retour au Stade Stéréo Plus jeudi face à l'équipe dont il est copropriétaire

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le match préparatoire entre les Aigles et les Blue Sox de Thetford Mines jeudi soir avait non seulement une importance pour les joueurs qui tentent de se dégoter un poste au sein de la formation de la Ligue Can-Am, mais elle avait aussi un cachet particulier pour l'un des propriétaires des Aigles, Emmanuel Turcotte. Le receveur des Blue Sox effectuait son retour au Stade Stéréo Plus contre ses propres joueurs.

Autrefois porte-couleurs du Vertdure pendant huit ans, Turcotte est passé dans le camp des Thetfordois avec l'arrivée de la Ligue Can-Am en Mauricie. 

À titre de copropriétaire des Aigles, on pouvait le voir sur une base quotidienne au stade de l'avenue Gilles-Villeneuve. 

Mais jamais sur le terrain, pendant un match.

«J'avais déjà affronté les Aigles, mais c'était lors d'un match à Sherbrooke. C'est la première fois que je vais rejouer à Trois-Rivières. Personne ne se met de pression, ce qu'on veut, c'est offrir une bonne préparation aux Aigles. Nous n'avons pas joué beaucoup de parties préparatoires ce printemps alors c'est une belle opportunité», a souligné le receveur avant la rencontre.

Turcotte n'a pas ébruité sa présence dans le losange auprès des joueurs dans le vestiaire trifluvien. Mais Stanton l'avait fait, lui.

«J'avais averti tous les lanceurs de faire bien attention et de ne pas lancer de balle rapide à l'intérieur!», a rigolé le gérant.

Il fallait d'ailleurs voir le large sourire qu'avait Matthew Rusch quand il a aperçu son patron se présenter devant lui à la plaque.

Avec deux prises au compteur, Turcotte a finalement été en mesure de toucher la balle, qui a terminé sa course vers le joueur de deuxième but pour un retrait.

En évoluant à sa manière dans les deux circuits, Turcotte a été en mesure de voir l'effet de l'ajout de deux concessions de la Ligue Can-Am - à Trois-Rivières et Ottawa - sur le baseball senior.

«Il n'y a pas nécessairement eu d'effets positifs ou négatifs. Mais quand j'ai commencé avec le Vertdure, on sentait qu'il y avait un blocage au niveau des joueurs juniors qui ne voulaient pas continuer à jouer dans le senior. Depuis l'arrivée de la Can-Am, c'est quelque chose qui a changé. Il y a une belle relève.»

Une victoire et quelques bonnes impressions

Si Rusch s'est amusé aux dépens de son employeur, il l'a aussi fait face aux autres frappeurs des Blue Sox. Le vétéran a obtenu huit retraits sur des prises en quatre manches de travail pour mériter la victoire de 5-3 - c'était 5-0 avant la neuvième manche. Javier Herrera a produit les deux premiers points des Trifluviens avec un long circuit dans la gauche.

Utilisé en relève, le Québécois Philippe Saad a donné deux buts sur balles en deux manches, mais pas de coup sûr. Stanton était satisfait de ce qu'il a vu. «Dans le cas de Phil, et des autres invités, on leur a dit qu'ils devaient nous forcer la main et qu'on n'arrive pas à leur dire au revoir. Je suis content de ce que j'ai vu.» Les Aigles poursuivront leur calendrier préparatoire vendredi, quand ils affronteront les Castors de la LBMQ à Acton Vale.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer