Les Cascades prêts à déferler

Le gérant Patrick Bourbeau et le directeur général... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Le gérant Patrick Bourbeau et le directeur général Eraklis Tzavellas sont conscients que les Cascades devront accumuler davantage de victoires en 2017.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) À leur troisième saison au sein de la Ligue de baseball majeur du Québec, il est temps de passer aux choses sérieuses pour les Cascades de Shawinigan. Avec une rotation de lanceurs renouvelée, l'équipe promet de ne pas avoir de complexes lors de la saison 2017, qui s'amorce mardi à Saint-Jérôme.

Les deux premières campagnes des Cascades n'ont pas été des plus faciles. L'équipe n'en était peut-être pas une d'expansion - l'organisation des Orioles de Montréal avait déménagé en Mauricie - mais c'était tout comme, puisque plusieurs joueurs de la région de la métropole n'étaient pas forcément disponibles pour jouer à Shawinigan. La troupe de Patrick Bourbeau avait ainsi pris le dernier rang avec une fiche de 9-23. Les choses se sont améliorées l'année dernière, malgré une séquence de neuf revers pour ouvrir le calendrier, et les Cascades ont terminé avec un dossier de 11-21, en plus d'obtenir une victoire en séries éliminatoires avant de subir l'élimination. Cette fin de saison permet au directeur général Eraklis Tzavellas d'être optimiste.

«Je pense qu'on sera en mesure de gagner à tous les soirs. Grâce à notre rotation et si on évite les blessures, on aura une chance de gagner. J'ai un bon sentiment.»

Le directeur général est bien conscient qu'à leur troisième saison, les Cascades devront commencer à accumuler les victoires s'il espère garnir les estrades du parc Optimiste.

«Nous avons une bonne base de partisans qui nous donnent un appui tangible, mais on sait que nous avons du travail à faire pour aller en chercher plus. Les gens ont été indulgents, mais leurs attentes sont en droit de s'améliorer. À notre troisième année, nous aussi on veut afficher de meilleurs chiffres et pour ça, ça prend des victoires», martèle Tzavellas, qui compte sur un conseil d'administration de 13 membres qui ont mis la main à la pâte depuis la dernière campagne.

Le retour du Munoz

Un visage bien familier des amateurs de baseball de la Mauricie sera de retour dans le secteur Shawinigan-Sud: Luis Munoz. L'artilleur dominicain avait disputé quatre matchs avec le club l'an dernier après avoir été libéré par les Aigles de Trois-Rivières de la Ligue Can-Am. Affirmer qu'il avait été dominant serait un euphémisme, puisqu'il avait remporté ses quatre départs et maintenu une moyenne de points mérités de 1,50. Les Champions d'Ottawa l'avaient engagé par la suite.

«Ça avait été un point tournant de notre saison, se rappelle Tzavellas. Est-ce que j'étais confiant qu'il allait revenir? Oui et non. On est resté en contact durant l'hiver, sans lui mettre de pression. Je pense qu'il était reconnaissant de la façon dont il a été traité à Shawinigan et que ça lui a permis d'aller à Ottawa où il a obtenu un deuxième championnat. En plus, il m'a dit: ''jamais deux sans trois!''.»

Aux côtés de Munoz se retrouveront le vétéran Steeve Dubé qui, à 43 ans, semble vieillir comme du bon vin, ainsi que Jean-François Dionne. La rotation devrait être complétée par l'ancien des Aigles juniors et premier choix au repêchage, Philippe Saad, qui participera au camp d'entraînement des Aigles Can-Am.

Du Vertdure à Shawinigan

En attaque, les Cascades feront appel au passé afin de garnir leur alignement. 

En effet, deux joueurs qui étaient à la retraite ont accepté de venir prêter main forte à l'équipe, soit Mathieu Bergeron et Maxime Milot. Deux anciens porte-couleurs du Vertdure de Trois-Rivières, à une autre époque.

«La signature de Maxime a fait beaucoup de bruit dans la ligue. Plusieurs personnes m'ont téléphoné en l'apprenant. C'est un joueur qui va amener beaucoup de leadership et c'est un rassembleur.»

Les Vincent Bouget, Alexandre Béland et Maxime Brouillard viendront compléter le noyau offensif de l'équipe, qui prend un peu plus d'expérience année après année. Un noyau qui devra se retrousser les manches puisque certains joueurs au calibre appréciable ont fait le saut dans la LBMQ cette saison, dont Jonathan Malo. L'ancien des Capitales - qui a représenté le Canada à la dernière Classique mondiale - portera les couleurs des Brewers de Montréal. Le lanceur Philippe-Alexandre Valiquette, anciennement des Aigles Can-Am, se joindra aux Blue Sox de Thetford Mines.

Les frappeurs devront allonger un peu plus les... (Sylvain Mayer) - image 2.0

Agrandir

Les frappeurs devront allonger un peu plus les bras en 2017 puisqu'on retrouvera une nouvelle clôture, plus élevée, au parc Optimiste.

Sylvain Mayer

La fin du cimetière des lanceurs?

Sans trop de surprise, c'est à Shawinigan qu'il s'est frappé le plus de coups de circuits en 2016. Certes, les Cascades avaient une bonne puissance au bâton, mais avant tout, ce sont les dimensions du parc Optimiste qui ont favorisé la longue balle au court de cette saison. Une situation qui pourrait changer en 2017.

En effet, face à cette épidémie de coups de circuit, la Ville de Shawinigan a accepté d'agrandir les dimensions du terrain situé au parc multisport Réal-Dufresne. La clôture sera reculée de sept à huit pieds et sera dorénavant d'une hauteur de 20 pieds afin d'offrir aux joueurs un défi plus appréciable.

«On avait droit à des concours de coups de circuit. L'impression que ça donnait, c'est que Shawinigan était un cimetière de lanceurs. Soit c'était un coup de circuit ou un simple parce que les allées n'étaient pas assez profondes», souligne Tzavellas.

Ainsi, les joueurs rapides n'étaient pas en mesure de transformer un simple en double, voire en triple. Ce nouveau terrain, dont l'avant-champ sera aussi rafraîchi, permettra donc d'assister à du jeu plus excitant. Les rénovations au parc Optimiste expliquent pourquoi les Cascades disputeront leurs cinq premiers matchs de la saison sur la route. L'ouverture locale aura lieu le 26 mai face à Saint-Jérôme.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer