Le sport en bref

Myles Garrett... (Photo Nathan Hunsinger, Dallas Morning News/AP)

Agrandir

Myles Garrett

Photo Nathan Hunsinger, Dallas Morning News/AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

NFL: Garrett premier de classe

PHILADELPHIE (AFP) - Sans surprise, les Browns de Cleveland ont fait de l'ailier défensif Myles Garrett la première sélection du repêchage de la NFL, jeudi soir.

Après avoir connu une affreuse saison de 1-15, les Browns avaient besoin de renfort à toutes les positions. Ils ont amorcé leur reconstruction en choisissant Garrett, un produit de l'Université Texas A&M.

Garrett a terrorisé les quarts de la «Southeastern Conference (SEC)» la saison dernière et plusieurs observateurs disaient de lui qu'il était le meilleur joueur disponible lors de ce repêchage. Il est le premier joueur des Aggies à être sélectionné avec le tout premier choix du repêchage.

Les Bears de Chicago ont surpris la NFL en effectuant une transaction avec les 49ers de San Francisco afin d'obtenir le deuxième choix. Ils se sont servis de celui-ci pour sélectionner le quart des Tar Heels de l'Université North Carolina, Mitchell Trubisky.

Certains analystes croyaient que les Bears allaient patienter une ronde ou deux avant de sélectionner un quart, mais ils ont plutôt sauté sur l'occasion d'amener Trubisky au sein de la formation, et ce, même s'ils viennent tout juste de consentir un contrat à Mike Glennon. Les Bears ont rompu les liens avec le quart Jay Cutler le mois dernier.

Mesurant six pieds deux pouces et pesant 222 livres, Trubisky a complété 68 pour cent de ses passes la saison dernière. Il a lancé 30 passes de touché et il n'a été victime que de six interceptions.

Parlant au troisième rang, après avoir échangé leur choix avec les Bears, les 49ers ont sélectionné l'ailier défensif Solomon Thomas, de l'Université Stanford.

Deux groupes intéressés aux Marlins

NEW YORK (AP) - Deux groupes d'hommes d'affaires demeurent intéressés à se porter acquéreurs des Marlins de Miami, selon le commissaire du Baseball majeur Rob Manfred. L'un des deux groupes inclut l'ancienne légende des Yankees de New York Derek Jeter et Jeb Bush, un ancien gouverneur de l'État de la Floride.

Bloomberg a rapporté mardi que le tandem Jeter/Bush avait gagné une enchère grâce à une offre de 1,3 milliard $ pour acheter l'équipe appartenant à Jeffrey Loria depuis 2003. «Plusieurs groupes sont intéressés à acheter les Marlins, a déclaré Manfred, présent lors de la première pelletée du terre du Musée Jackie Robinson, jeudi à New York. «Aucune entente n'est intervenue. Nous travaillons avec plusieurs groupes et lorsque nous aurons une entente, nous l'annoncerons», a ajouté Manfred, tout en précisant que le dossier devrait se régler dans un délai se comptant en journées et non en mois.

Radford a patiné aux Mondiaux en dépit d'une hernie discale

La Presse canadienne - Une semaine et demie après qu'une blessure douloureuse l'eut empêché de croire sérieusement à ses chances de décrocher un troisième titre de champion du monde consécutif, un test d'imagerie par résonance magnétique a révélé la cause de la contre-performance d'Eric Radford: une hernie discale.

Radford et sa partenaire Meagan Duhamel ont terminé en septième place aux Championnats du monde de patinage artistique plus tôt ce mois-ci à Helsinki, après que Radford eut ressenti des engourdissements et une perte de contrôle au niveau de sa hanche droite.

Il a reçu un diagnostic d'hernie discale au niveau de la vertèbre L2 dans le bas du dos - ç'a compressé le nerf qui est relié à la hanche -, une nouvelle qu'il a accueillie de manière douce amère.

Même si la blessure est plus sérieuse que prévu, le fait qu'il connaisse maintenant la source de la douleur est «un énorme soulagement», a précisé Radford.

Sans attendre, les sextuples champions canadiens ont immédiatement jeté à la poubelle leurs plans de participer au Trophée mondial par équipes la semaine dernière à Tokyo, où le Canada a pris le quatrième rang. Radford, qui est originaire de Balmertown, en Ontario, a plutôt opté pour trois semaines et demie complètes de repos.

Strasburg de retour

Le lanceur Stephen Strasburg est de retour avec les Nationals de Washington après s'être absenté pour la naissance de son deuxième enfant. Strasburg et son épouse, Rachel, ont accueilli leur deuxième fille plus tôt cette semaine.

Le droitier âgé de 28 ans, qui présente une fiche de 2-0 et une moyenne de points mérités de 2,89, devrait affronter les Mets de New York samedi.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer