Donaldson aggrave sa blessure, les Jays chutent de nouveau

Le joueur de troisième but Josh Donaldson a... (La Presse canadienne)

Agrandir

Le joueur de troisième but Josh Donaldson a aggravé sa blessure au mollet jeudi soir.

La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Toronto

La douleur continue de grandir dans le camp des Blue Jays. Ils ont subi une sixième défaite de suite, mais ils ont aussi perdu les services d'un joueur de renom, selon toute apparence.

Les Orioles de Baltimore ont battu Toronto 2-1, jeudi, faisant glisser la fiche des Blue Jays à 1-8. Comme si ce n'était pas assez, Josh Donaldson a dû quitter en sixième manche, après avoir aggravé sa blessure au mollet droit en courant sur un double.

La blessure l'a gardé à l'écart du match de mardi contre Milwaukee (à part une apparition comme frappeur de choix en neuvième).

Il était dans la formation partante comme frappeur de choix dans un deuxième match d'affilée, jeudi.

Son mollet a refait des siennes à mi-chemin vers le deuxième coussin, en sixième. La frappe a poussé au marbre Jose Bautista, qui avait obtenu un double lui aussi. Jarrod Saltalamacchia est entré dans le match comme coureur suppléant.

«C'est le même mollet. Nous en saurons plus vendredi», a expliqué le gérant des Blue Jays, John Gibbons.

Donaldson, normalement le joueur de troisième but, a été retiré au bâton comme frappeur suppléant en neuvième mardi, dans un gain de 4-3 des Brewers de Milwaukee. Ces derniers gâchaient ainsi le premier match de 2017 au Rogers Centre.

La blessure au mollet qui ennuyait Donaldson depuis le camp d'entraînement était réapparue deux jours plus tôt, à St. Petersburg.

Les Blue Jays ont amorcé le match avec une moyenne collective de ,190 - la pire des Majeures - et ils occupaient le dernier rang au chapitre des points marqués (23) et des circuits (4).

«J'ai des occasions de produire des points, mais rien ne semble se passer comme prévu au marbre, a exprimé Russell Martin, qui n'a qu'un coup sûr en 24 présences cette saison. Je vis probablement la pire séquence de ma carrière, mais je n'ai jamais reculé devant un défi et je vais travailler fort. J'espère que le vent va tourner pour nous.»

Les Orioles ont inscrit leurs deux points en cinquième, jeudi. Jonathan Schoop et J.J. Hardy ont fourni un double et un simple opportuns, respectivement.

Kevin Gausman (1-0) a donné un point et cinq coups sûrs en six manches. Zach Britton a inscrit un quatrième sauvetage.

Francisco Liriano (0-1) a permis deux points et cinq coups sûrs en six manches et deux tiers, retirant 10 frappeurs au bâton.

«Il n'y avait pas une grande marge de manoeuvre aujourd'hui, a affirmé le gérant des Orioles, Buck Showalter. Liriano n'a pas commis d'erreur et dans la plupart des cas semblables, tu ne sors pas avec la victoire. Kevin a simplement été meilleur.»

Le club de John Gibbons a laissé sept coureurs sur les sentiers, incluant deux en neuvième. Troy Tulowitzki a cogné un simple après un retrait. Martin a obtenu un but sur balles, puis les coureurs ont avancé sur un mauvais lancer de Britton. Mais Kevin Pillar a été retiré sur un roulant, puis Steve Pearce l'a été sur un ballon au champ centre.

«Je croyais bien que notre mauvaise séquence allait se terminer en neuvième manche, a ajouté Gibbons. Nous n'avons pas réussi à faire le travail. Ça va arriver.»

La série se poursuit jusqu'à dimanche. Aaron Sanchez sera le partant des Blue Jays vendredi, contre Wade Miley.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer