Essais nationaux de natation: Harvey freinée par un virus

Même si elle n'a pas été épargnée par... (La Presse)

Agrandir

Même si elle n'a pas été épargnée par le virus qui a frappé la piscine des essais nationaux à Victoria, Mary-Sophie Harvey a eu le temps de faire parler d'elle pour les bonnes raisons.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Ça aura pris un virus pour freiner Mary-Sophie Harvey aux essais nationaux de natation à Victoria.

Encore sur l'adrénaline provoquée par ses deux médailles d'argent au 200 m libre et au 400 m quatre nages individuel, la nageuse originaire de Trois-Rivières est arrivée à la piscine gonflée à bloc, samedi, avec l'objectif de poursuivre sur cette lancée qui lui avait permis de se qualifier pour les Mondiaux de juillet, une première pour elle.

Mais voilà, un virus a bousillé ses plans pour la suite de la fin de semaine. À l'instar d'autres nageurs, la jeune femme de 18 ans a dû se résigner à faire une croix sur les autres épreuves. «Un malheureux imprévu», a commenté la principale intéressée, en entrevue téléphonique au Nouvelliste

«Je n'ai pas nagé samedi et ça ne s'est pas bien passé dimanche. C'est plate car on s'entraîne pendant des mois en vue des essais nationaux. J'ai quand même été plus chanceuse que d'autres, qui sont allés à l'hôpital. Je ne crois pas que ce soit une question d'insalubrité, c'était un virus très agressif.»

Au moins, celui-ci ne s'est manifesté que samedi, ce qui a laissé amplement de temps à Harvey pour montrer son talent! Surprise de ces excellents résultats, la jeune protégée du réputé entraîneur Tom Rushton? Pas vraiment!

«Pour être honnête, je m'attendais à ça. L'an passé à la même date, j'avais mal réagi aux essais, j'étais trop nerveuse en pensant aux Jeux olympiques. Cette année, j'ai abordé ma préparation en sachant que je ferais l'équipe. C'est comme si c'était un acquis: je ne m'entraînais pas en fonction des essais, mais bien des Mondiaux!»

La compétition de Victoria aura ainsi confirmé le statut de Harvey, officiellement parmi l'élite de son sport au pays. Elle sera en Arizona, en fin de semaine, pour la troisième manche de l'Arena Pro Series, où elle a bien paru depuis le début de la saison.

Aussi présente aux essais nationaux, une autre nageuse de Trois-Rivières, Marie-Laurence Godin, a récolté un excellent résultat au 50 m brasse. L'athlète des Mégophias a réussi à se classer pour la finale A et a pris le sixième rang. Il s'agissait de ses premiers essais nationaux depuis son retour avec les Mégophias.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer