Gala du Mérite sportif de l'UQTR: les capitaines à l'honneur

La formation de volleyball des Patriotes a été... (Simon Lahaye)

Agrandir

La formation de volleyball des Patriotes a été nommée équipe de l'année et son attaquante Audrey Marcoux, au centre, a remporté la palme d'athlète féminine de l'année.

Simon Lahaye

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Patriotes de l'UQTR ont tenu jeudi soir leur gala annuel honorant les meilleurs étudiants-athlètes de l'institution. Une soirée sous le signe du leadership puisque ce sont les capitaines de l'équipe de volleyball, Audrey Marcoux, et de l'équipe de soccer masculin, Louis-Thomas Fortier, qui sont repartis avec la palme d'athlètes de l'année.

Il s'agissait de la première fois que les deux vétérans obtenaient la palme, succédant ainsi à Marie-Laurence Ouellet, en soccer, et Guillaume Asselin, en hockey.

Dans le cas de Fortier, sa nomination faisait peu de doutes. Non seulement a-t-il été reconnu meilleur défenseur au Québec, mais il a eu droit au même honneur à travers tout le pays. Grâce à ses performances, dont une récolte de trois buts en 12 matchs, les Trifluviens ont été les finalistes de la saison extérieure après avoir terminé au deuxième rang du calendrier régulier.

«Je suis content de ma saison, mais je ne me faisais pas d'attentes. Ce que j'ai aimé, c'est avoir du plaisir avec les gars. Notre force, c'est l'unité de l'équipe. Quand je suis arrivé à l'UQTR, j'ai été recrue de l'année et je termine mon parcours avec le titre d'athlète de l'année», se réjouissait le finissant de cinquième année.

Le joueur de soccer Louis-Thomas Fortier a été... (Simon Lahaye) - image 2.0

Agrandir

Le joueur de soccer Louis-Thomas Fortier a été sacré athlète de l'année chez les Patriotes.

Simon Lahaye

Les performances de Marcoux cette saison sur le court, dont 55 attaques marquantes, auront permis à son équipe d'être sacrée championne de la division 2 du Réseau du sport étudiant du Québec. Elle aura été au coeur d'une fabuleuse saison pour les Patriotes, qui n'ont perdu qu'un seul des 37 sets qu'elles ont disputés, en route vers le titre provincial. C'est donc sans surprise que la formation dirigée par Marie-Ève Girouard a été retenue comme équipe de l'année lors du gala.

«Je ne me vois vraiment pas en haut de tout le monde. Toutes les filles l'auraient mérité. Je ne dis pas que je ne le mérite pas, mais les filles en ont tellement fait. Je n'aurais jamais réussi ça seule», a mentionné Marcoux, qualifiée d'athlète de l'ombre par son entraîneure.

«Je m'y attendais et j'en suis heureuse. Comme on est dans une division moins élevée, ça dépend toujours des performances des autres équipes. Notre saison a été exceptionnelle. Oui, nous avons toujours gagné, mais nous n'avons rien pris à la légère. Quand on voyait que les autres équipes ne pouvaient suivre, on en rajoutait», a ajouté Girouard.

En soccer, les performances de Dominic Provost devant le filet de l'équipe masculine, avec sept blanchissages en 12 parties, lui ont permis de récolter le titre de recrue de l'année. 

Des hommages et des notes

Si le gala du mérite sportif des Patriotes permet de récompenser l'excellence sur le terrain, il sert aussi à souligner les exploits académiques des porte-couleurs de l'UQTR. 

C'est ainsi que pour une deuxième année, la bourse Anne-Sophie Bois a été octroyée. Cette récompense a été créée en l'honneur d'une jeune journaliste décédée tragiquement en 2015. Afin de lui rendre hommage, la famille s'était engagée à souligner les efforts de persévérance, d'esprit d'équipe et de leadership d'une athlète de l'UQTR. C'est ainsi que Valérie Raymond, en cheerleading, a eu droit à cet honneur ce printemps.

Depuis plusieurs années, la famille de Raymond Champagne remet des bourses aux étudiants ayant maintenu la meilleure moyenne cumulative. L'implication de ce professeur de l'UQTR a été soulignée lors de la soirée à la suite du décès de celui-ci durant la dernière année. Marianne Boyer, soccer, et Éloïse Goudreau, badminton, ont eu droit à ce coup de main de la part de la famille.

De son côté, le golfeur Jacob Robitaille a eu droit au titre d'étudiant-athlète de l'année, lui qui a obtenu une moyenne de 4,15 en administration des affaires.

Les Patriotes ont aussi rendu hommage à Pierre Jackson et Yvon Lamarche, deux anciens entraîneurs de hockey et basketball qui sont aussi décédés dans la dernière année.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer