Houle aide Pozzovivo à conserver ses acquis

Hugo Houle... (AG2R LA MONDIALE/Yves Perret)

Agrandir

Hugo Houle

AG2R LA MONDIALE/Yves Perret

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sportcom

Journée sans histoire lundi pour Hugo Houle et ses coéquipiers d'AG2R La Mondiale à la sixième et avant-dernière étape de Tirreno-Adriatico, compétition italienne du World Tour. L'athlète de Sainte-Perpétue et trois de ses comparses ont fini dans un groupe de 62 cyclistes qui a conclu à six secondes du vainqueur.

Le Colombien Fernando Gaviria (Quick-Step Floors) s'est imposé au sprint en devançant respectivement le Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) et le Belge Jasper Stuyven (Trek-Segafredo). Au terme des 168 kilomètres de la course entre Ascoli Piceno et Civitanova Marche, les 10 premiers coureurs ont affiché un temps de 4 h 09 min 31 s.

Chez AG2R La Mondiale, le Belge Jan Bakelants a terminé 14e, l'Italien Domenico Pozzovivo 30e, Houle 55e et le Lituanien Gediminas Bagdonas 58e, tous en recul de six secondes.

«Il y avait un virage technique avant le sprint. Il y a eu une petite cassure, mais le peloton était assez groupé, a indiqué le Québécois pour expliquer l'écart. Au classement général, il n'y pas eu de problème. Il n'y avait pas de leaders devant et Pozzovivo était bien placé. Il n'a pas perdu de temps, c'est mission accomplie pour nous.»

Le Colombien Nairo Quintana (Movistar), 16e lundi, conserve une avance de 50 secondes sur le Français Thibaut Pinot (FDJ) au général. L'Australien Rohan Dennis (BMC) est troisième, à 1 minute et 6 secondes. Quant à Pozzovivo, il pointe toujours au 11e rang, en retard de 2 minutes et 3 secondes.

Seule ombre au tableau, les membres d'AG2R La Mondiale sont aux prises avec de légers ennuis de santé. «Je suis un peu embêté par un petit rhume. Dans l'équipe, on a pogné un petit virus, on a tous pas mal le nez qui coule avec un petit mal de tête, a précisé Houle. Sinon, les jambes répondent bien et la force est là, c'est positif. J'espère que je vais vite récupérer pour le chrono de demain.»

Mardi, pour la dernière sortie de Tirreno-Adriatico, un contre-la-montre tout à fait plat de 10,05 kilomètres dans la ville de San Benedetto del Tronto est au menu.

«C'est un peu court pour moi, mais je vais faire le maximum pour aller chercher des références avec le nouveau vélo. (On pourra) se comparer avec le nouvel équipement qui est sensiblement plus performant. Ça va être intéressant de voir ce que l'on peut accomplir», a conclu Houle, qui en sera à son premier chrono individuel en 2017 après deux efforts du même type en équipe.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer