Un deuxième record du monde fracassé

La cycliste Jessica Bélisle a parcouru 2875 kilomètres... (Photo: François Gervais)

Agrandir

La cycliste Jessica Bélisle a parcouru 2875 kilomètres en 110 heures et 36 minutes sur son rouleau d'entraînement, fracassant du coup un deuxième record du monde depuis le début de son défi.

Photo: François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La cycliste Jessica Bélisle a réussi, en fin de soirée mercredi, à parcourir 2875 kilomètres en moins de 128 heures sur un rouleau d'entraînement, fracassant du même coup le deuxième record du monde qu'elle avait dans la mire en se lançant dans cette folle aventure samedi dernier.

La spécialiste du vélo longue distance a finalement parcouru la distance en 110 heures et 36 minutes. Lundi, elle avait fracassé une première marque mondiale, soit celle de rouler 1828 kilomètres en 62 heures, après seulement 59 heures. Ses performances sont compilées grâce au logiciel Zwift. Dans le confort de son domicile, ce système lui permet de rouler dans un monde virtuel où se retrouvent plusieurs autres cyclistes. Les données recueillies permettront donc de faire homologuer les records de la cycliste.

Jointe au téléphone quelques secondes après avoir fracassé ce deuxième record, elle s'est dite très heureuse et surprise d'avoir réussi en si peu de temps. Initialement, elle s'attendait à atteindre la marque des 2875 km en milieu de journée jeudi. 

«C'est vraiment malade! C'est extraordinaire! Je suis fière de moi. Je ne pensais pas le faire aussi rapidement. Je me suis mouillée en disant que j'allais le réussir au cours de la Journée de la femme, mais je l'ai tout de suite regretté. Mais il faut dire que j'avais un bon groupe avec moi [sur le logiciel Zwift] au cours des dernières heures et on roulait vite. On a donné un bon coup. Je suis très heureuse que les gens aient embarqué comme ça», a-t-elle confié.

Ayant très peu dormi au cours des derniers jours, l'athlète de 27 ans prévoyait s'accorder quelques heures de repos après avoir atteint son deuxième objectif. Elle prévoyait remonter en selle vers 6 heures jeudi matin. 

«Ça sera la première vraie nuit de la semaine», a-t-elle lancé en riant.

La cycliste continuera à rouler jusqu'à 14 heures jeudi afin d'améliorer le record et du même coup, rendre sa marque encore plus difficile à battre si jamais un autre cycliste est tenté par l'aventure. Avis aux personnes qui seraient intéressées à l'encourager pendant les dernières heures de son défi, elle se déplacera à compter de midi à la boutique Laferté bicycles du boulevard Jean-XIII à Trois-Rivières.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer