LHPS: La Découverte entre dans la danse

Les membres du personnel de l'école La Découverte... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les membres du personnel de l'école La Découverte travaillent depuis plusieurs mois sur le dossier de la Ligue de hockey préparatoire scolaire. Sur la photo, l'entraîneur André Alie et le responsable des sports, Jean-Yves Doucet, accompagnent la directrice de l'institution, Lise Robitaille.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-Léonard-d'Aston) Offrir un encadrement de qualité aux hockeyeurs de la relève motivés par l'idée de représenter leur école dans une ligue qui a le vent dans les voiles.

Voilà le mandat que s'était fixé André Alie, des Broncos de La Découverte, en compagnie d'autres intervenants. Il y a quelques jours, l'entraîneur a reçu la nouvelle qu'il attendait avec fébrilité: les Broncos sont acceptés dans la Ligue de hockey préparatoire scolaire.

Pour l'institution d'enseignement secondaire basée à Saint-Léonard-d'Aston, cette promotion comble de bonheur et de fierté les membres du personnel. C'est que la LHPS, depuis sa création il y a quelques années, héberge d'abord et avant tout des collèges privés, comme le Séminaire Saint-Joseph et le Collège Marie-de-l'Incarnation de Trois-Rivières.

Or, voilà qu'une école publique présente un cahier de charges plus que satisfaisant. Le directeur technique du circuit, le Shawiniganais d'origine Dominic Ricard, n'a pas manqué de souligner la crédibilité du dossier élaboré par Pier-Luc Montpetit, un enseignant de La Découverte. 

«Nous sommes comblés de voir que la LHPS nous fait confiance», a salué Alie, tout en remerciant le CMI et le SSJ pour l'appui témoigné à leur candidature.

«Le programme de hockey ici a vu le jour en 2011 avec deux groupes et une quarantaine de jeunes, au même moment où on inaugurait le Centre Richard-Lebeau. Cinq ans plus tard, on mise sur quatre groupes et une centaine de patineurs.»

Qu'à cela ne tienne, le suivi du développement du jeune athlète n'était pas complet, selon André Alie. Une réalité que les cadres de la LHPS permettra désormais d'assumer.

«Je sais que ça ne plaisait pas à notre directrice Lise Robitaille, mais j'ai déjà recommandé à des joueurs de s'expatrier à Trois-Rivières pour continuer à jouer dans la LHPS. Ce ne sera plus le cas maintenant!»

Car dès septembre 2017, deux formations des Broncos enfileront les chandails de l'institution. Ceux-ci auront les couleurs des Canucks de Vancouver. 

«On commence avec des équipes chez les moins de 13 ans et chez les moins de 15 ans. D'ici deux ans, un troisième groupe se joindra aux deux autres avec les moins de 17 ans. Nous sommes aussi en contact avec des écoles primaires pour mesurer leur intérêt à faire partie de notre structure, comme ça se voit ailleurs dans la ligue.»

Des avantages

Pour André Alie, il n'y a aucun doute que la LHPS offre le meilleur environnement pour l'étudiant-athlète. Puisque le Centre Richard-Lebeau jouxte l'école La Découverte, les déplacements sont aussi facilités entre les heures d'enseignement et les séances d'entraînement.

«Pour nos hockeyeurs provenant des villes et des villages voisins, il y a possibilité de prendre un équipement appartenant aux Broncos. Ils n'ont pas à traîner ça dans l'autobus chaque matin», souligne l'entraîneur.

Les parents devront débourser 3000 $ par saison de la LHPS afin que leur enfant puisse porter l'uniforme des Broncos. «Dans les écoles privées, c'est deux à trois fois ce coût.»

Gabriel Snauwaert agira à titre d'entraîneur des gardiens de but. Les Broncos donneront leurs premiers coups de patins au sein du circuit provincial en septembre ou octobre.

Avant cela, les camps de sélection auront lieu après la semaine de relâche, à la mi-mars. Pour plus d'information: contacter André Alie au 819 399-2122, poste 6049.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer