La consécration pour Buddy Ford

Edward Buddy Ford Sr fera son entrée au... (Courtoisie)

Agrandir

Edward Buddy Ford Sr fera son entrée au Temple de la renommée de la moto du Canada, samedi.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Véritable idole du monde sportif régional dans les années 50, Buddy Ford Sr fera son entrée au Temple de la renommée de la moto du Canada, samedi à l'occasion d'un banquet présenté à Montréal.

Aujourd'hui âgé de 83 ans, le Trifluvien admet avoir vibré au rythme des courses toute sa vie et se considère d'ailleurs privilégié. «C'est le genre d'honneur qui passe une fois dans une vie. Même si je n'ai jamais été du genre à attirer les projecteurs, je pense que je le mérite. Les courses, c'était ma vie», lance le sympathique pilote, en entrevue avec Le Nouvelliste dans son appartement.

Au cours de sa carrière, principalement échelonnée de 1951 à 1969, Edward Buddy Ford a brillé sur de nombreux parcours au Québec, au Canada et aux États-Unis. Son plus grand fait d'armes demeure son championnat canadien de moto sur route arraché dans son patelin de Trois-Rivières, sur le circuit du parc de l'Exposition, en 1954. Cette même année, il avait d'ailleurs été sacré athlète par excellence sur le territoire de la cité de Laviolette.

Couronné à plusieurs reprises champion de la Mauricie en dirt track, Ford Sr a également remporté des titres canadiens en Go Kart (100 cc) et Slot Car au cours de son illustre carrière. Il a aussi eu le privilège de participer à l'épreuve de 200 miles sur la plage de Daytona Beach. Quelques mois plus tard, c'est à l'intérieur du Speedway de Daytona Beach qu'il se livrait en spectacle.

Les souvenirs de Daytona Beach sont d'ailleurs parmi ses favoris. «Il n'y a pas grand monde qui peut se vanter d'avoir couru à ces deux endroits. J'ai été privilégié de pouvoir vivre ça», précise-t-il.

Mordu de courses, Ford n'a cependant jamais été attiré par les feux de la rampe. Malgré ses nombreuses victoires, la gloire l'intéressait peu. Tout ce qui importait, c'était de croiser le fil d'arrivée en premier. À titre d'exemple, Ford ne possède plus aucun des quelque 350 trophées qu'il a remportés au fil des ans. Responsable d'un événement de courses de boîtes à savon, il y a de cela plusieurs années, il avait plutôt choisi de récompenser les vainqueurs des différentes épreuves... avec ses propres trophées! «Les p'tits gars étaient pas mal contents quand ils recevaient un aussi gros trophée», rigole-t-il.

Le père rejoint le fils

Samedi soir, Buddy Ford Sr deviendra du même coup le deuxième membre de la famille à faire son entrée au Temple de la renommée de la moto du Canada. En 2012, son fils Buddy Jr avait reçu le même honneur. Les deux ont longtemps fait équipe dans la promotion de divers événements de moto. Buddy Sr a également agi comme mécanicien de son fils pendant plusieurs années, remportant au passage un titre de mécanicien de l'année.

«Je l'ai toujours aidé dans les courses. Et si j'étais plus jeune, je n'hésiterais pas à me rembarquer là-dedans!»

Par ailleurs, il faut croire que le nom Ford n'a pas fini d'être associé au monde de la moto. Après John Ford, Edward Buddy Ford, Buddy Ford Jr, il y a Shawn Ford qui brille sur la scène nationale depuis quelques années déjà. Et, depuis peu, un petit nouveau s'est mis à s'illustrer dans le domaine, soit Logan, à peine âgé de six ans.

Si un peu tout le monde dans la famille carbure aux sports motorisés, il y a quand même eu une exception à la règle. Le frère de Buddy Sr, John Jr, n'était pas très entiché à l'idée de voir son frangin faire le casse-cou sur une moto. Ainsi, il a écrit en 1957 à l'Association canadienne de motocyclisme afin de demander que le permis de course de Buddy Sr soit révoqué!

La demande n'a visiblement pas été entendue et le principal intéressé n'a même jamais su que son frère avait formulé cette requête... jusqu'à ce qu'une copie du document officiel lui soit remise, il y a quelques mois à peine. Soixante ans plus tard!




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer