Les soeurs Berthiaume volent la vedette

Sara-Jade et Anouk Berthiaume ont dignement représenté le... (Andréanne Lemire, Le Nouvelliste)

Agrandir

Sara-Jade et Anouk Berthiaume ont dignement représenté le club Intercité à la Coupe du Québec de Trois-Rivières.

Andréanne Lemire, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Évoluant devant parents et amis, les soeurs Berthiaume ont de nouveau démontré tout leur talent, en fin de semaine à Trois-Rivières, alors que le Complexe sportif Alphonse-Desjardins était le théâtre de la première Coupe du Québec de trampoline.

Anouk et Sara-Jade ont non seulement dominé la catégorie la plus relevée chez les 17 ans et moins, elles ont aussi uni leurs forces pour l'emporter au trampoline synchronisé.

Plus de 300 athlètes ont convergé vers le CSAD de vendredi à dimanche. Au total, le club local Trampoline Intercité a ramené 34 médailles, dont celles des Berthiaume.

Sara-Jade a d'ailleurs effectué des enchaînements dont la valeur de difficulté s'élevait à 10,0, soit les routines les plus relevées. Ça ne l'a pas empêchée de finir bonne première à la routine imposée, à la routine libre de même qu'en finale.

Ses excellents résultats lui permettent d'obtenir ses standards pour passer au prochain échelon, soit le niveau junior. Mieux encore, ces pointages ouvriraient les portes des Mondiaux de son groupe d'âge à l'adolescente de 16 ans!

«On ignore toutefois les valeurs de difficulté que Gymnastique Canada demandera, mais ça reste tout un accomplissement», mentionne avec fierté l'entraîneure France Bouffard. Pour ce qui est de la classe junior, il faut regarder quand sera le meilleur moment pour changer.»

Anouk, de son côté, a terminé au deuxième rang, derrière sa soeur, dans la catégorie individuelle. En plus de l'or récolté en duo au trampoline synchronisé, Anouk, 14 ans, a conclu la compétition avec une première place en double mini chez les 16 ans et moins (national 5).

«Ce qui m'impressionne le plus avec le parcours des filles en fin de semaine, c'est qu'elles n'ont jamais modifié les routines en cours de route. Elles ont copié à la lettre ce qu'elles devaient produire, c'est très rare que ça arrive.»

L'autre trampoliniste du club trifluvien inscrit dans la classe nationale, Julien Rousseau, a enlevé les grands honneurs aux épreuves de double mini. Il a ajouté le bronze au trampoline.

Parmi les autres bons coups recensés par France Bouffard, notons les trois médailles d'or de Laetiah Sauveur, une jeune athlète provincial 2 qui n'en est qu'à sa deuxième saison. Elle a célébré son 14e anniversaire de naissance en distançant 26 concurrentes. Gabriel Pellerin, qui est passé du provincial 2 au provincial 4, a gagné l'argent au trampoline individuel. 

Quant à Matthys Denoncourt, le jeune homme n'a pas trop paru intimidé par son baptême de feu sur la scène provinciale. Inscrit en provincial 1 - 12 ans et moins, il a garni sa collection de deux médailles, une d'or, l'autre de bronze. Soulignons aussi la troisième place décrochée par Gaëlle St-Pierre Lepitre, 8 ans.

«Elle est beaucoup plus petite que les autres donc il lui est impossible d'atteindre la hauteur de ses concurrentes. Par contre, ses exécutions sont incroyables. Sa médaille de bronze, elle la mérite!» 

Jane Durand a gagné l'or dans cette classe (provincial 1, 12 ans et moins).

Jeux du Québec: la délégation connue

Vendredi avait aussi lieu la finale régionale en vue des Jeux du Québec d'Alma. Les soeurs Berthiaume, Lauriane Legault et Angélie Bourassa ont mérité leur billet chez les filles tandis que l'honneur de représenter la Mauricie du côté des garçons reviendra à Rousseau, Pellerin, Denoncourt et Thomas Dumont.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer