Dek Hockey: l'union fait la force à Shawinigan

Le partenariat a été annoncé en présence de... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le partenariat a été annoncé en présence de Laurent Bélisle, coprésident de Hockey balle Mont-Carmel, Christian Mongrain, d.g. du centre Dek hockey Shawinigan, Stéphane Pouliot, directeur de ligue, Michel Angers, maire de Shawinigan, Luc Bédard, président de Dek hockey Shawinigan, et Charles Potvin, co-président de Hockey balle Mont-Carmel.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) En s'inspirant de la maxime selon laquelle l'union fait la force, les intervenants du dek hockey de Shawinigan et les environs se tendent la main afin de se regrouper sous une même entité: Dek hockey Websports Shawinigan.

L'association, qui sera jumelée à des investissements importants, permettra au Centre de la Mauricie de cimenter sa place parmi les endroits de prédilection au Québec.

«En Mauricie, le dek hockey est tellement populaire qu'on retrouve autant de joueurs que dans la région de Québec et Lévis. Avec notre projet de fusion, ça va nous placer en cinquième position parmi les différents centres au Québec», a noté le président de l'organisation, Luc Bédard.

En plus de retrouver quatre installations sous une même bannière, les promoteurs prévoient des investissements de 100 000 $ qui permettront l'ajout d'une troisième surface extérieure au parc Antoine-St-Onge, dans le quartier Saint-Marc.

Au total, on retrouvera donc six surfaces de jeu, soit trois au parc Antoine-St-Onge, une à l'intérieur du centre sur la rue Burrill, une autre sur les terrains de Kia-St-Onge ainsi qu'une dans la municipalité de Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

Pour ce dernier établissement, les promoteurs vont par ailleurs se concentrer à développer une nouvelle facette du dek hockey, soit le quatre contre quatre à l'opposé du traditionnel trois contre trois.

Avec autant d'infrastructures à leur disposition, les promoteurs espèrent réussir à attirer plusieurs équipes de l'extérieur de la région pour leurs tournois. Aussi, le centre de dek hockey, construit au coût d'un million $ et inauguré à l'automne, n'a pas tardé à attirer les mordus. «On voulait attirer au moins 400 joueurs à notre première année et l'objectif est atteint. On souhaite poursuivre notre progression», a commenté Bédard.

Le maire de Shawinigan Michel Angers était ravi de l'enthousiasme et du succès des promoteurs. «Un partenariat de la sorte, ça sonne très bien à mes oreilles, a-t-il souri. Le dek hockey est voué à un grand succès à Shawinigan. En voyant les promoteurs investir 1 million $, j'ai tout de suite été convaincu.»

Questionné à savoir si d'autres investissements étaient prévus prochainement pour le dek hockey, le maire Angers n'a pas voulu dévoiler les plans. Cependant, on peut croire que, si la Ville peut bénéficier des subventions adéquates, le pavillon municipal situé au parc Antoine-St-Onge aura droit à une cure de rajeunissement et s'agencera parfaitement à l'offre actuelle de dek hockey sur le site. «On voudrait en faire un écosystème de sport.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer