Jean-Alexandre Boucher quitte les Carabins

Jean-Alexandre Boucher... (Insolite photographie)

Agrandir

Jean-Alexandre Boucher

Insolite photographie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après deux saisons au sein du personnel d'entraîneurs des Carabins de l'Université de Montréal, Jean-Alexandre Boucher quitte l'organisation montréalaise.

Le Trifluvien était loin d'être malheureux de son sort au pays de Danny Maciocia, mais il devenait de plus en plus difficile pour l'entraîneur de 31 ans de conjuguer son rôle avec les Carabins dans la métropole, son emploi au Groupe Chiropratique de Trois-Rivières et ses obligations familiales dans la cité de Laviolette.

Boucher était d'abord débarqué chez les Bleus à l'aube de la saison 2015 en tant qu'adjoint au coordonnateur des unités spéciales Danny Desriveaux. Puis, à la suite du départ de Desriveaux, l'état-major avait offert un vote de confiance à Boucher en lui offrant la coordination des unités spéciales pour la saison 2016.

Au cours de son séjour avec les Carabins, Boucher a notamment participé au championnat national universitaire de la Coupe Vanier en 2015, dans un match que les Montréalais ont perdu 26-23 aux mains des Thunderbirds de l'Université de la Colombie-Britannique.

«J'avais toujours eu comme objectif de carrière de coacher dans le réseau universitaire. Je l'ai fait et, en plus, j'ai eu le privilège de diriger une unité. Je quitte un programme prestigieux, sinon le programme le plus prestigieux au pays, alors c'est certain que ça me fait un petit quelque chose de tourner cette page», admet le principal intéressé, en entrevue avec Le Nouvelliste.

Des offres à évaluer

Maintenant de retour à temps plein dans son patelin, l'ancien demi défensif des Diablos du Cégep de Trois-Rivières évaluera au cours des prochains jours différentes offres de divers programmes de football de la région.

Le réseau de connexion de Boucher est bien garni en Mauricie puisqu'il a déjà travaillé avec le Vert et Or du Séminaire de Trois-Rivières, l'Académie les Estacades et les Diablos.

«Je ne ferme pas de porte à personne. Je vais prendre le temps de bien évaluer mes options pour choisir ce qui est le mieux pour moi afin de bien conjuguer tous les aspects de ma vie.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer