Le hockey régional en bref

Jonathan Bellemare a marqué l'un des deux buts... (Olivier Croteau)

Agrandir

Jonathan Bellemare a marqué l'un des deux buts du Blizzard contre les Prédateurs de Laval.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Revers crucial du Blizzard à Laval

Avec 13 rencontres à faire à la saison régulière, le Blizzard ne peut pas se permettre d'échapper plusieurs matchs s'il désire être des séries éliminatoires, particulièrement face aux Prédateurs de Laval, qu'il tente de rejoindre au classement. C'est pourtant ce qui s'est passé vendredi soir. Les Trifluviens ont subi un revers de 4-2 sur la route.

«C'était un match extrêmement serré, mais si nous avons perdu, c'est de ma faute. Je n'ai pas été en mesure d'allumer les gars», a soupiré l'entraîneur-chef Sébastien Vouligny.

L'ancien défenseur du Blizzard Nicolas Dumoulin a fait mal aux visiteurs lors de cette rencontre. Il s'est fait complice des deux premiers filets des Prédateurs, en plus de marquer le but gagnant dès la 52e seconde de la troisième période.

«Je ne dois pas avoir trouvé les bons mots pour allumer les gars. Nous sommes sortis endormis et les Prédateurs en ont profité», a ajouté Vouligny.

Le Blizzard n'a jamais eu l'avance dans cette rencontre. Alexandre Imbeault avait ouvert la marque, avant que le capitaine trifluvien Jonathan Bellemare ne réponde. Puis, Imbeault a marqué son deuxième du match avant la fin du premier engagement.

Antoine Houde-Caron, en deuxième période, a été l'autre marqueur du Blizzard. Ces derniers ont tenté un retour en fin de rencontre, mais la double pénalité écopée par Bellemare est venue contrecarrer les plans. 

«Le timing n'était pas bon, mais je ne crois pas qu'il méritait une pénalité de plus. On aurait dû être à forces égales. Je ne blâme pas personne, l'arbitre n'a pas dû voir la même chose que moi.»

Le Nicolétain Pierre-Luc O'Brien a complété la marque dans un filet désert.

Avec cette défaite, le Blizzard se retrouve cinq points des Prédateurs au classement.

«Ce n'est pas une défaite qui fait mal, parce que nous avons encore le temps de les rattraper. Ce qui fait mal, c'est de ne pas avoir été en mesure d'être le vrai Blizzard.»

Les Trifluviens reprennent le boulot dimanche en recevant les 3L de Rivière-du-Loup au Colisée.

Revers des Estacades

Dans le réseau midget AAA, les Estacades de Trois-Rivières ont été muselés par les Albatros du Collège Notre-Dame, à Rivière-du-Loup, dans un revers de 2-1.

Il faut dire que le gardien des Albatros Zachary Émond était dans une forme splendide, lui qui a repoussé 41 rondelles, dans un match où les Trifluviens ont largement eu l'avantage au chapitre des tirs au but (42-24). William Vadnais a été l'unique marqueur pour les patineurs de Frédéric Lavoie tandis que Gabriel Denis a inscrit un doublé dans la victoire.

Les Estacades reprennent le boulot dimanche (13 h) en recevant les Élites de Jonquière au Complexe sportif Alphonse-Desjardins.

Les Dragons impressionnent

Les Dragons du Collège Laflèche ont sorti un lapin de leur chapeau vendredi soir à Lennoxville en se payant les Cougars 5-2, deuxième meilleure formation du circuit collégial.

Il faut dire que l'attaque massive était littéralement en feu en Estrie avec quatre buts en huit tentatives. Frédéric Lemay-Bégin (2-1) et Philippe Bourassa (2-1) ont d'ailleurs profité de ces succès en faisant bouger les cordages, grâce à la complicité de leurs coéquipiers Emmanuel Côté (1-2), Philippe Forcier (0-3), Gabriel Roberge (0-2).

Les Dragons seront de retour en action samedi après-midi en rendant visite aux Lauréats à Saint-Hyacinthe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer