Le hockey régional en bref

Claude Bouchard... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Claude Bouchard

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Cataractes: une offensive à réanimer

Claude Bouchard tentera de réanimer la meilleure offensive de la LHJMQ mercredi soir à Drummondville. Ses gros canons n'ont produit que six buts à leurs quatre dernières sorties, qui se sont terminées en défaites. Trois de ces quatre revers ont été subis par un écart d'un but, dont un en prolongation, mais c'est une bien mince consolation pour une équipe qui se bat pour la tête du classement général.

«Il faut se remettre sur le bon chemin. On n'a pas si mal joué lors de ces quatre matchs-là. La ligne est mince entre la victoire et la défaite, et ce sont de petits détails offensifs qui nous ont fait mal», propose le pilote des Cataractes.

«L'horaire de janvier est difficile. J'ai senti les joueurs fatigués mentalement en fin de semaine dernière. J'ai dirigé ma première vraie pratique de l'année aujourd'hui (mardi). Ce n'est pas une excuse, et tous les clubs passent par ce genre de séquence. Il faut juste s'assurer de tout mettre en oeuvre pour se sortir de cette séquence rapidement.»

Bouchard aimerait d'ailleurs un peu plus de constance de la part de sa bande. «On a fonctionné pas mal par séquence depuis le début de l'année. Après nos séquences de 11 et 10 victoires, force est d'admettre qu'on s'est peut-être un peu endormi. Il faut apprendre de ça, la constance est l'une des clés les plus importantes en séries.»

Les Voltigeurs ont beau occuper le 11e rang du classement général, ils ne seront pas une proie facile à domicile. Les équipiers de Dominique Ducharme n'ont d'ailleurs subi que deux revers en temps réglementaire à leurs dix derniers matchs.

De surprenants Gee Gees

Les Patriotes de l'UQTR seront dans la capitale fédérale ce mercredi afin de se frotter aux surprenants Gee Gees de l'Université d'Ottawa.

Revenus à la vie après que le programme eut été suspendu pendant deux ans à la suite d'un scandale à connotation sexuelle, les Gee Gees connaissent leurs meilleurs moments de la saison et ont remporté leurs quatre dernières rencontres. Alors qu'on croyait qu'ils peineraient à se qualifier pour les éliminatoires, la troupe de Patrick Grandmaître n'est plus qu'à trois points des Patriotes au cinquième rang de la division Est.

«Je le dis depuis le début qu'ils ont ce qu'ils faut pour devenir une puissance. Pour le recrutement, Ottawa c'est une belle ville, riche, et c'est une bonne université, bilingue en plus. Ils peuvent attirer des joueurs de tout le pays. Ils jouent bien et travaillent fort. Ce n'est pas le club que tout le monde voyait au Championnat canadien en début d'année, mais ils seront très difficiles à jouer en séries», souligne l'entraîneur-chef des Patriotes, Marc-Étienne Hubert.

Ce dernier retrouvera Gabryel Paquin-Boudreau dans sa formation, lui qui avait été suspendu après son tout premier match pour avoir jeté les gants. Avec une victoire, l'UQTR pourrait se rapprocher à deux points des Redmen de McGill au premier rang de l'Est.

Jonathan Bellemare... (Stéphane Lessard) - image 3.0

Agrandir

Jonathan Bellemare

Stéphane Lessard

Blizzard: Jonathan Bellemare sur le tableau d'honneur

La renaissance du Blizzard de Trois-Rivières depuis quelques semaines porte notamment la marque du capitaine Jonathan Bellemare, qui pointe au deuxième rang du classement des pointeurs dans la Ligue nord-américaine de hockey avec 48 points, trois de moins que Marco Charpentier des Éperviers. 

Au terme d'une autre fin de semaine où il n'a pas eu grand chose à se reprocher sur le plan offensif, le Shawiniganais de 34 ans a été choisi deuxième étoile de la semaine dans le circuit Godin, derrière le gardien Pier-Olivier Pelletier (Saint-Georges) et devant l'attaquant de Laval Dany Massé. Bellemare a inscrit deux buts et ajouté cinq passes en deux matchs, lui qui a été particulièrement efficace en avantage numérique, comme en témoignent ses quatre points. 

Le Blizzard a récolté trois points sur une possibilité de quatre, se rapprochant ainsi des Prédateurs de Laval et du septième rang de la ligue. Bellemare est tout feu tout flamme depuis le 30 décembre. En cinq matchs, il revendique 16 points.

Avec Louis-Simon Gauthier




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer