Bonsoir! Ils sont honorés!

Le Saint-Paulinois René Guimond, qui a travaillé chez... (Olivier Croteau)

Agrandir

Le Saint-Paulinois René Guimond, qui a travaillé chez les Expos de Montréal dans les années 80, est l'un des quatre nouveaux membres du Temple de la renommée de la Mauricie, en compagnie de Martine Lesieur (ski alpin), Luc Germain (ski de fond) et Jean-Guy Mongrain (boxe). Rodger Brulotte, un de ses bons amis, accompagnait Guimond pour l'occasion.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) En plus des athlètes et intervenants du monde sportif d'aujourd'hui, ceux d'un passé pas si lointain ont aussi eu droit à leur moment de gloire samedi soir. Luc Germain, Martine Lesieur, Jean-Guy Mongrain et René Guimond ont été honorés à titre de nouveaux membres du Temple de la renommée sportive de la Mauricie.

C'est l'intronisation de Guimond qui en a fait rigoler plusieurs, puisqu'il avait invité l'analyste de baseball Rodger Brulotte à venir lui rendre un hommage devant les 400 spectateurs, modifiant son traditionnel «Bonsoir! Il est parti!» pour la cause.

Nommé vice-président marketing et affaires publiques des Expos de Montréal à l'âge de 29 ans, Guimond a occupé ce poste jusqu'en 1986. Il avait d'ailleurs été en charge du comité organisateur du match des étoiles du Baseball majeur en 1982, le premier à se tenir hors des États-Unis.

«Quand il est arrivé là, c'était une des plus grosses crises des Expos. On venait d'avoir une grève et les Expos avaient perdu leurs commanditaires. Il n'y avait personne dans le stade. Lui, il a tout réglé ça», a souligné Brulotte, ajoutant qu'à cette époque, les Expos attiraient plus de spectateurs que les Yankees de New York.

En plus de ses cinq années avec les Expos, Guimond a aussi été cofondateur de la Fondation de l'athlète d'excellence du Québec.

«L'organisme remet 1,2 M$ par année à des athlètes. Je suis fier d'être Mauricien et d'avoir contribué au rayonnement de la région à ma façon», a souligné le natif de Saint-Paulin.

Brulotte avait réservé une dernière surprise à son ami, puisque avant de quitter la scène, il a annoncé que les deux allaient donner la somme de 500 $ pour une future bourse. «Il ne le sait pas encore!»

Le ski à l'honneur

Parmi les trois autres honorés, deux ont fait leur marque dans le ski, mais avec deux types de planches différentes. Ancienne membre de l'équipe nationale de ski alpin, Martine Lesieur a aussi eu droit aux grands hommages, elle qui a par la suite continué de partager sa passion pour ce sport à titre d'enseignante, coordonnatrice de programmes sportifs, en plus de s'impliquer dans plusieurs organismes, dont le Temple de la renommée.

«Lorsque j'ai quitté le conseil d'administration du Temple, je me suis dit que c'était possible. J'étais très ravi quand j'ai été informée de ça. Ce n'est pas quelque chose qu'on choisit, on est choisie. C'est un grand honneur d'être reconnue par la communauté», a-t-elle mentionné.

En ski de fond, Luc Germain peut se vanter d'avoir mené trois de ses athlètes aux Olympiques, en plus d'en avoir formé plusieurs autres, dont certains en vélo de montagne plutôt que dans la neige.

«Ça fait 36 ans que je suis entraîneur. De partir de rien, avec quelqu'un qui ne connaît pas le ski de fond et d'être capable de les élever comme athlètes pour les Olympiques et les Championnats du monde, c'est une fierté.»

Les trois honorés ont été rejoints par le boxeur Jean-Guy Mongrain, qui aurait été des Olympiques de 1980 n'eut été du boycott du Canada face à l'URSS.

«Quand on m'a appelé pour me l'annoncer, j'ai répondu qu'ils déterraient des cadavres, a-t-il rigolé. Je suis bien fier d'être de la Mauricie et ma famille est toujours ici. Je viens régulièrement, et d'être intronisé, c'est un bel honneur 30 ans plus tard.»

Partager

À lire aussi

  • Sport-Hommage: les olympiens à l'honneur

    Sports

    Sport-Hommage: les olympiens à l'honneur

    Avec une délégation de quatre athlètes aux Jeux de Rio de Janeiro l'été dernier, il fallait s'attendre à ce que les Olympiens soient à l'honneur... »

  • Des trophées, des sourires et des larmes

    Sports

    Des trophées, des sourires et des larmes

    Pour ce 35e anniversaire du Gala Sport Hommage-Mauricie, de nouvelles catégories ont fait leur apparition, puisque les sports individuels et... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer