• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Ducharme ne dit rien au sujet de son gardien partant contre les États-Unis 

Ducharme ne dit rien au sujet de son gardien partant contre les États-Unis

L'entraîneur-chef d'Équipe Canada junior, Dominique Ducharme.... (La Presse canadienne)

Agrandir

L'entraîneur-chef d'Équipe Canada junior, Dominique Ducharme.

La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Il faut reconnaître que les choses vont bien au Championnat du monde de hockey junior lorsque l'enjeu dont tout le monde parle porte sur l'identité du gardien partant.

L'entraîneur-chef canadien, Dominique Ducharme, n'a pas donné d'indice quant à l'identité de son gardien partant pour le duel de la veille du Jour de l'An face aux Américains. Le gardien Carter Hart a parfois été «ordinaire» malgré ses deux victoires pour le Canada, tandis que Connor Ingram a réussi un jeu blanc de six arrêts à sa seule présence.

«La seule chose qui est certaine, c'est que nous voulons que nos deux gardiens soient impliqués et qu'ils soient prêts à jouer, a déclaré Ducharme vendredi. Nous verrons la décision que nous prendrons.»

Hart, qui devait être le gardien de confiance du Canada dans le tournoi, a entamé son parcours avec une performance terne dans la victoire de 5-3 signée contre la Russie le 26 décembre. Ingram a ensuite enregistré un gain de 5-0 contre la Slovaquie le lendemain.

Hart était de retour devant le filet canadien jeudi soir, mais il a concédé deux buts faibles dans la victoire à sens unique de 10-2 contre la Lettonie.

Les Américains seront des adversaires beaucoup plus coriaces, peu importe l'identité du gardien canadien. Clayton Keller et Colin White seront à surveiller du côté des Américains, qui peuvent compter sur quatre excellents trios offensifs.

Les deux équipes ont remporté leurs trois premiers matchs dans le tournoi à la ronde.

«Nous sommes l'ennemi à abattre, a dit Ducharme. Je le répète constamment. Mais nous voulons être à notre meilleur en exploitant nos forces. Évidemment, il faut porter une attention particulière aux détails. Nous sommes conscients qu'ils sont rapides, qu'ils sont talentueux.

«Nous devons nous assurer d'être méticuleux, mais notre principale préoccupation est d'être à notre meilleur.»

Le capitaine Dylan Strome est un pilier pour les Canadiens, qui ont bénéficié de la contribution offensive d'un peu tout le monde. Taylor Raddysh a réalisé une performance de quatre buts jeudi.

La première place du groupe B sera à l'enjeu quand les deux grands rivaux se feront face au Air Canada Centre.

«C'est une vieille rivalité, a rappelé Strome. Quand on parle de hockey junior, on pense immédiatement au Canada et aux États-Unis, la veille du Jour de l'An. La trame narrative est là, et nous devons l'écrire.

«Ce sera amusant, et nous voudrons écrire une autre page de cette vieille rivalité.»

Ducharme a déclaré qu'il comptait avertir son partant vendredi soir, mais qu'une annonce officielle ne serait pas faite avant samedi.

Après le tournoi à la ronde, le Canada se dirigera vers Montréal pour les matchs éliminatoires.

Le pays vainqueur du match entre le Canada et les États-Unis affrontera l'équipe qui terminera quatrième dans le groupe A en quarts de finale lundi. Le perdant terminera deuxième et croisera le fer avec la formation qui s'adjugera le troisième rang du groupe A.

«Ce sera un match très intense, a admis Ducharme. Ce sera une bonne préparation pour les matchs éliminatoires. Ce seront des matchs aussi intenses en quarts de finale, en demi-finales et en finale.

«Je crois que nous sommes prêts pour ça et je crois que nos gars le sont aussi.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer