Samuel Hould sur un nuage avec Équipe Canada

Le Trifluvien Samuel Hould (à droite) était au... (Courtoisie)

Agrandir

Le Trifluvien Samuel Hould (à droite) était au nombre des cinq Québécois qui faisaient partie de la formation de l'est du Canada au Défi mondial junior A. On l'aperçoit en compagnie des quatre autres représentants de la LHJAAAQ, Stefano Cantali, Lucas Thierus, l'entraîneur des gardiens Stéfan Blanchet et Vincent Chapleau.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Comme baptême international, Samuel Hould aurait difficilement pu demander mieux.

Au terme d'un séjour fructueux d'une dizaine de jours à Bonnyville en Alberta, où il a défendu les couleurs de l'est du Canada au Défi mondial junior A, le défenseur trifluvien est rentré au bercail avec une médaille d'argent accrochée à son cou.

En finale, la formation dirigée par Jason Clarke a baissé pavillon 4-0 devant les États-Unis, raflant du même coup une première médaille à ce tournoi depuis 2010.

Face aux Américains, les représentants de l'est du Canada ont ainsi subi une deuxième défaite dans le tournoi, après avoir baissé pavillon 3-1 lors de la ronde préliminaire.

Évidemment, une fois rendu si près de l'objectif ultime, le porte-couleurs des Cobras de Terrebonne dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec aurait aimé goûter à l'or, mais en jetant un regard sur l'ensemble du tournoi, il ressentait une grande satisfaction.

«C'était le fun, on a très bien joué pendant le tournoi, en progressant à chaque match. Mais les États-Unis avaient une très bonne équipe et de très bons joueurs. On aurait aimé mieux commencer la finale, mais l'objectif était de gagner une médaille et on a réussi.»

Si la finale s'est avérée un peu terne, Hould gardera assurément des souvenirs impérissables de la demi-finale face à la République tchèque. Après avoir vu les Tchèques créer l'égalité en fin de troisième période, Lucas Thierus a propulsé les Canadiens au match de la médaille d'or en touchant la cible en prolongation.

«C'est un très gros match, rempli d'émotions. C'était le fun de voir un gars du Québec compter le but gagnant», a soulevé celui qui arborait le numéro 3 lors de la compétition.

En quatre matchs dans l'uniforme unifolié, Hould a récolté une mention d'aide en plus d'obtenir beaucoup de temps de jeu en avantage numérique. Au-delà des statistiques, au sein d'une brigade défensive qui n'a permis que neuf buts en quatre parties, l'ancien des Estacades de Trois-Rivières était ravi de son implication.

Sans aucun doute, sa décision de quitter les Foreurs de Val-d'Or de la Ligue de hockey junior majeur du Québec pour évoluer avec Terrebonne dans le junior AAA s'est avérée payante pour lui.

«C'était toute une expérience. Équipe Canada, c'est très sérieux. Ils nous ont très bien traités. C'était plaisant de jouer contre d'autres pays et en plus, la population de Bonnyville a vraiment embarqué dans le tournoi. Les partisans étaient au rendez-vous pour nous encourager», mentionne celui qui retrouvera maintenant ses coéquipiers des Cobras, qui occupent le deuxième rang du circuit junior AAA québécois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer