Mary-Sophie Harvey brise deux records canadiens

Son chrono enregistré au 400 m quatre nages... (Natation Canada)

Agrandir

Son chrono enregistré au 400 m quatre nages aurait permis à Mary-Sophie Harvey de gagner la médaille d'argent aux Mondiaux de natation en petit bassin.

Natation Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Depuis qu'elle est toute jeune, Mary-Sophie Harvey est sous les projecteurs, considérée comme l'un des plus beaux espoirs en natation au Canada.

Ce week-end, lors de l'Ontario Junior International à Toronto, elle a finalement rejoint l'élite mondiale. La Trifluvienne a battu deux records nationaux, en plus d'enregistrer le deuxième temps au monde cette année au 400 m quatre nages.

C'est vendredi que Harvey a confirmé son arrivée au sommet des nageuses canadiennes en enregistrant un temps de 4:26,29 au 400 m quatre nages en petit bassin. Non seulement s'agissait-il d'un nouveau record canadien, mais ce chrono l'aurait placée au deuxième échelon lors des Championnats du monde de natation en petit bassin, qui avaient lieu la semaine dernière à Windsor en Ontario.

«J'avais fait 4:30 le matin, j'étais vraiment contente. Mon coach m'a donné des points techniques à améliorer par la suite. Je m'attendais à ce que ce soit serré pour le 4:29, peut-être que j'allais pouvoir faire un 4:28. Mais de voir 4:26, j'étais vraiment surprise et très contente, en plus de constater que j'aurais été deuxième au Championnat du monde», s'est réjouie la nageuse de 17 ans.

Avec une première médaille d'or au cou, Harvey a récidivé le lendemain au 400 m libre. En arrêtant le chronomètre avec un temps de 4:02.23, elle devançait l'Anglaise Freya Anderson par plus de trois secondes, mais surtout, elle faisait tomber un autre record canadien.

«Je n'avais aucun stress avec cette nage. Le 400 m libre, je fais ça pour le fun et je n'avais pas vraiment pensé à établir une grosse stratégie. Avec cette nage, ça m'a donné le record senior. Honnêtement, je ne pensais pas faire ça cette semaine», a ajouté la nageuse qui évolue sous la supervision de Tom Rushton, au sein du Programme d'entraînement intensif de Natation Canada.

«Sincèrement, j'ai encore de la misère à l'assumer et réaliser que je suis deuxième au monde. Je suis vraiment contente des résultats. C'était le fun d'avoir mes deux premiers records canadiens senior. J'en avais par groupe d'âge, mais maintenant, c'est au plus haut niveau.»

Harvey mentionne que les derniers mois d'entraînement en compagnie de Rushton ont été particulièrement payants, ce qui lui a permis d'atteindre un tel niveau de performance.

«Je pense que notre relation s'est vraiment améliorée après les essais nationaux. J'ai travaillé fort, je n'ai pas eu droit à une semaine de repos comme d'autres nageurs. Je me suis entraînée comme si j'étais parmi (les nageuses) de l'élite mondiale avant même que je ne le sois. (Mes deux records) viennent confirmer le fait que je suis avec elles maintenant. De voir que je suis deuxième au monde, c'est encourageant et ça regarde bien pour les essais nationaux.»

En plus de ces deux médailles d'or, Harvey a récolté trois autres médailles d'argent en individuel. Elle a seulement été devancée par Sarah Darcel au 200 m quatre nages ainsi qu'au 200 m brasse. À ce palmarès s'est aussi ajouté trois autres médailles lors des épreuves à relais.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer