Girard ne sera pas du Mondial junior

Samuel Girard ne défendra pas les couleurs du... (La Presse)

Agrandir

Samuel Girard ne défendra pas les couleurs du Canada au Championnat mondial junior.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guillaume Lepage
La Presse Canadienne

Le défenseur des Cataractes de Shawinigan Samuel Girard ne défendra finalement pas les couleurs du Canada au Championnat mondial junior.

Le rapide patineur a en effet été victime du couperet tard mercredi soir, à l'instar de quatre autres joueurs lors de la composition finale de l'alignement d'Équipe Canada junior, soit le défenseur Guillaume Brisebois, des Islanders de Charlottetown, les attaquants Sam Steel, des Pats de Regina, et Zach Senyshyn, des Greyhounds de Sault Ste. Marie, ainsi que le gardien Michael McNiven, de l'Attack d'Owen Sound.

Toutefois, les dirigeants de Hockey Canada ont décidé de faire confiance à sept représentants de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, dont six Québécois, en vue du Championnat mondial junior.

Les attaquants québécois Julien Gauthier, qui en sera à sa deuxième participation, Pierre-Luc Dubois, Mathieu Joseph et Nicolas Roy enfileront l'uniforme unifolié. Même chose pour les défenseurs Zachary Lauzon et Thomas Chabot, lui aussi à sa deuxième présence au Championnat mondial.

Les services du Néo-Brunswickois Philippe Myers, des Huskies de Rouyn-Noranda, ont aussi été retenus.

La formation canadienne partira en retraite fermée à Mont-Tremblant, jeudi, avant de disputer un dernier match préparatoire contre la Finlande, lundi au Centre Bell.

«Ça va être de la préparation, a expliqué l'entraîneur-chef du Canada, Dominique Ducharme, quant au séjour des siens. Nous allons nous regrouper avec les 22 joueurs. Nous allons former un groupe, une équipe soudée. Sur la glace, nous allons peaufiner tout ça et être encore meilleurs à Noël.»

Par ailleurs, Ducharme a confirmé qu'aucun joueur d'âge junior évoluant dans la Ligue nationale ne sera prêté à la troupe canadienne.

Victoire facile

En attendant le dernier couperet, la formation canadienne a profité de la dernière journée de son camp d'évaluation pour servir une correction de 8-0 à la République tchèque.

Les Tchèques ont offert une bien mince opposition, beaucoup moins intéressante que celle offerte par les étoiles universitaires lors des deux matchs disputés plus tôt cette semaine, qui se sont aussi soldés par des victoires canadiennes.

«Comme groupe, on progresse et on voulait voir comment les joueurs allaient réagir individuellement, a mentionné Ducharme. Ils ont bien réagi, c'était un solide effort.»

Gauthier, qui avait été jumelé à Dubois et Blake Speers, a donné le ton au match en se moquant du défenseur Vojtech Budik avant de servir une tasse de café au gardien Daniel Vladar, un espoir des Bruins de Boston, avec moins de deux minutes d'écoulées à la rencontre.

Les filets ont ensuite déferlé du côté canadien, malgré la nervosité qui devait ronger certains joueurs en lutte pour un poste au sein de l'équipe finale.

Taylor Raddish et Mitchell Stephens, à deux occasions chacun, Dillon Dube, Anthony Cirelli et Mathew Barzal ont tous contribué à cette outrageuse domination. Stephens et Dube ont ajouté une aide, tandis que Joseph en a récolté deux.

Avec Vincent Gauthier

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer