Toujours amoureux du baseball junior

Incapables de s'entendre avec le président Marc-André Bergeron... (Francois Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Incapables de s'entendre avec le président Marc-André Bergeron sur la manière de gérer les Aigles juniors, Réal Lajoie et Carole Béliveau offriront désormais de leur temps aux bonzes de la Ligue de baseball junior élite du Québec.

Francois Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Ce n'est pas parce que Réal Lajoie et Carole Béliveau n'ont pas été en mesure de s'entendre avec Marc-André Bergeron sur la façon de gérer les Aigles juniors qu'ils resteront à la maison l'été prochain.

Le couple trifluvien, avantageusement connu dans les cercles du baseball au Québec, a accepté de joindre les rangs de l'état-major de la Ligue de baseball junior élite du président Rodger Brulotte. Lajoie agira en tant que conseiller spécial à Brulotte, alors que Béliveau campera le rôle de secrétaire.

«On aime toujours autant le baseball, on ne se voyait pas rester à la maison. Cette offre est venue rapidement, nous avons été touchés par le désir de la LBEQ de greffer notre expérience à leur équipe. Ça montre qu'on n'a pas juste fait de mauvaises choses!», soulignait Lajoie.

Ce dernier va donc venir faire son tour régulièrement au stade Stéréo Plus l'été prochain. Mais contrairement aux quatre dernières décennies, il sera neutre! 

«J'aurais pu revenir avec les Aigles dans un rôle différent mais je ne voyais pas comment je pourrais faire pour travailler étroitement avec ceux qui nous ont tassés. Je le dis sans amertume. C'est simplement une nouvelle ère qui s'amorce. Quand j'ai pris la relève de Fernand Bédard, on me disait que je faisais les choses différemment. Là, c'est au tour de Marc-André et c'est bien correct comme ça. La roue tourne», fait valoir Lajoie, qui aura passé 18 ans à la présidence des Aigles, et 45 ans à bichonner ce stade.

Au sein de la LBEQ, son premier mandat sera d'aider à la préparation du prochain championnat canadien de baseball junior, qui se tiendra à l'été 2017 à Gatineau. 

«J'ai un peu d'expérience dans ce domaine, je vais pouvoir être utile je crois. En cours de route, on m'a dit que d'autres projets spéciaux allaient s'ajouter. J'ai eu besoin de quelques semaines pour faire mon deuil des Aigles juniors mais là, je suis excité par ce qui m'attend.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer