Rare victoire pour le Blizzard à Thetford Mines

Le nouvel entraîneur-chef du Blizzard, Sébastien Vouligny, n'a... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le nouvel entraîneur-chef du Blizzard, Sébastien Vouligny, n'a pas hésité à louanger le travail de son capitaine Jonathan Bellemare.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) À son deuxième essai, Sébastien Vouligny a savouré un premier gain à la barre du Blizzard. Une victoire de 5-4 en fusillade, que les Trifluviens ont mérité après avoir réussi à se relever d'un déficit de deux buts très tôt dans la soirée à Thetford Mines.

L'Assurancia a dû se contenter d'un seul point parce que Jonathan Bellemare a été le seul à déjouer un gardien en fusillade.

«Autant Marco Cousineau a été solide entre les poteaux en méritant la première étoile, autant notre capitaine a montré le chemin en fin de semaine. La semaine n'a pas été facile, Jonathan nous a appuyés là-dedans et sur la glace, il a fait preuve de beaucoup de leadership», soulignait Vouligny.

«Elle va faire du bien, cette victoire! Ça termine en beauté une grosse semaine. Prochaine étape, c'est la pratique de mercredi, et j'ai bien l'impression que beaucoup de nos joueurs vont s'y pointer. Ils sentent que nous sommes en train de bâtir quelque chose.»

Nicolas Corbeil, Yann Joseph, Mathieu Guertin et Marc-André Huot ont marqué pour les vainqueurs en temps réglementaire contre l'ancien gardien des Cataractes Gabriel Girard. Seule ombre au tableau, le Blizzard a échappé une avance de 4-2.

«Je prends le blâme pour ça, j'étais un peu trop excité derrière le banc. J'aurais pu calmer davantage les choses. Mais ce n'est pas facile, gagner à Thetford. L'Assurancia mise sur de gros attaquants de puissance à l'attaque qui sont durs à contrer. Considérant ce que nous venons de traverser, nous pouvons être fiers de cette performance.»

Avant le match, le nouveau directeur-gérant Samuel Fortier avait réalisé une première transaction avec les Marquis, qui amenait le joueur de centre de 24 ans Jérémy Vigneault-Bélanger dans la cité de Laviolette.

En retour, les droits sur Stefano Giliati ont été cédés à la formation du Saguenay. Du même coup, les droits sur Yann Sauvé appartiennent désormais à Jonquière pour compléter la transaction qui a amené François Fortier à Trois-Rivières.

«Jérémy est un joueur de centre qui pourra pivoter notre troisième trio et il sera bien utile en avantage numérique», a signalé Fortier par voie de communiqué.

Le prochain rendez-vous local du Blizzard aura lieu le vendredi 9 décembre à 20 heures alors que les Prédateurs de Laval seront les visiteurs au Colisée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer