Pas de veine pour Hudon

Depuis son rappel avec le Canadien, Charles Hudon... (La Presse photo Bernard Brault,)

Agrandir

Depuis son rappel avec le Canadien, Charles Hudon a amassé deux mentions d'aide en trois rencontres.

La Presse photo Bernard Brault,

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne
Montréal

Maintenant qu'il est de retour dans le giron du Canadien de Montréal, Charles Hudon veut passer autant de temps que possible sur la patinoire afin de mettre toutes les chances de son côté. Mais il semble que sa présence sur la glace, vendredi matin, qui n'était pourtant pas obligatoire, lui a fait plus de mal que de bien.

L'attaquant almatois n'a pas été en mesure d'accompagner le Canadien à Detroit, vendredi midi, après avoir subi ce qui semble être une blessure dans la région de la gorge.

Selon le directeur des relations de presse, Dominick Saillant, quatre ou cinq joueurs, dont Hudon, ont décidé d'aller sur la patinoire du Complexe sportif Bell de Brossard pour tirer des rondelles vers les filets, même si l'équipe avait congé d'entraînement. Il semble que l'une d'elles ait touché Hudon.

Le porte-parole de l'équipe n'a pas été en mesure de préciser la gravité de la blessure avant que l'équipe ne prenne la route vers l'aéroport, vendredi midi. Il a cependant indiqué que Hudon n'a pas effectué le voyage par mesure préventive. Saillant a précisé en début de soirée que l'attaquant avait subi des examens en après-midi et que l'organisation allait fournir une mise à jour sur son état de santé samedi.

Hudon est le deuxième joueur du Canadien à subir une blessure du genre cette semaine. Tard en deuxième période du match de mardi contre les Sénateurs d'Ottawa, le défenseur Nathan Beaulieu a lui aussi été touché par une rondelle près de la gorge, à la suite d'un tir de Derick Brassard.

Beaulieu a raté la rencontre de jeudi contre les Hurricanes de la Caroline et il n'a pas fait le voyage à Detroit, mais il pourrait rejoindre ses coéquipiers dès la semaine prochaine.

Le duel contre les Red Wings sera le premier d'une séquence de cinq matchs à l'étranger pour le Canadien, sa plus longue de la saison jusqu'à maintenant. Les hommes de Michel Therrien affronteront ensuite les Ducks d'Anaheim, les Sharks de San Jose, les Kings de Los Angeles et les Blues de St. Louis.

Avec des vétérans

Rappelé le 17 novembre des IceCaps de Saint-Jean, Hudon a participé à trois rencontres avec le Canadien. Il a amassé deux mentions d'assistance, dont une sur le but d'Andrew Shaw face aux Hurricanes. Ce but a permis au Canadien d'égaler la marque en première période, en route vers une victoire de 2-1.

Muté sur un trio que complétaient Shaw et le joueur de centre David Desharnais, Hudon a effectué une belle pièce de jeu pour contourner le défenseur Noah Hanifin grâce à sa vitesse et servir une passe du revers à Shaw, posté devant le filet de Cam Ward.

«Il a réussi à faire un bon jeu pour aller chercher ce but. C'est sûr que vers la fin ça devenait serré. Les Hurricanes ont beaucoup de vitesse et c'est une formation qui est difficile à affronter. Mais en général, il a bien fait ça», a analysé l'entraîneur-chef Michel Therrien après le gain du Canadien.

Laissé de côté avant la rencontre face aux Sénateurs mardi, Hudon était heureux d'avoir été placé aux côtés de Shaw et de Desharnais.

«C'est toujours plaisant de jouer avec des vétérans, a admis Hudon dans le vestiaire jeudi soir. Je connais David depuis longtemps et nous avons une bonne chimie sur la glace et à l'extérieur. 'Shawzie' est un gars avec deux coupes Stanley et qui sait qu'il faut penser aux détails et aux petites choses pour gagner la coupe et des matchs éliminatoires.»

Hudon n'a participé qu'à six matchs dans la Ligue nationale, trois l'an dernier et autant cette saison, et il a trouvé le moyen d'obtenir quatre points tout en passant à peine plus que 67 minutes sur la patinoire, au grand total. Mais d'une journée à l'autre, il sait que rien ne lui est garanti, incluant des présences régulières match après match.

«Je fais ce que j'ai à faire sur la patinoire. Le reste, ce n'est pas moi qui m'en occupe. Je vais voir ce qui va arriver. Ils (les dirigeants) savent que je suis prêt et que je vais donner mon 100 pour cent.»

En attendant, Hudon avait l'impression d'avoir fait du bon travail face aux Hurricanes.

«Je ne sais pas si j'ai joué un match de qualité, mais j'en ai joué un comme je les aime. Avoir la rondelle, avoir le temps de patiner comme j'ai eu la chance de le faire. Aujourd'hui (jeudi), ç'a bien été. On verra demain.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer