Soccer: deux champions agiles avec un ballon

Raphaël Lacaille et Thomas Lebeuf possèdent les meilleures... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Raphaël Lacaille et Thomas Lebeuf possèdent les meilleures aptitudes individuelles de leur groupe d'âge en soccer.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Difficile d'arrêter Thomas Lebeuf et Raphaël Lacaille quand ils ont un ballon au pied. Que ce soit pour dribbler, jongler, botter ou effectuer une passe à un coéquipier, les deux jeunes adeptes du club des Rebelles de l'Est à Trois-Rivières déçoivent rarement.

Preuve éloquente de leur grand talent, ils ont remporté récemment les finales provinciales des Jeux techniques, une compétition visant à repérer les joueurs qui se distinguent le plus dans les concours d'habiletés.

Après avoir remporté les honneurs individuels en Mauricie, les deux petits attaquants avaient rendez-vous à Laval le 5 novembre où les autres représentants des régions du Québec étaient conviés.

Là-bas, on évaluait plusieurs aptitudes: la jonglerie, le jeu de tête, la conduite de balle (navette), le dribble (slalom), la passe et le tir. Thomas Lebeuf, un élève de cinquième année de l'école Beausoleil, a gagné la palme chez les 10 ans et moins tandis que Raphaël Lacaille, de l'Académie les Estacades, l'a imité dans la catégorie des 12 ans et moins.

Pour les deux intéressés, il n'y a pas de secret à leurs succès: tout passe par un entraînement rigoureux. Ça prend de la patience aussi!

«Quand je suis allé aux Jeux techniques la première fois, j'étais un peu intimidé parce que tous les gars étaient plus grands que moi et très costauds! Mais à Laval, je n'étais pas le plus petit», sourit le jeune Lacaille, qui a comme idole les Neymar, Sergio Agüero et Paul Pogba. Pour les connaisseurs, c'est aussi un fan du FC Barcelone.

«J'aime surtout la jonglerie et les tirs. Je joue souvent avec un ballon à la maison et je n'ai rien cassé encore. C'est bon signe!»

Thomas Lebeuf est tout aussi dégourdi avec un ballon. Grand admirateur du jeu du Brésilien Neymar et partisan de Manchester United, il passe plusieurs heures par semaine à pratiquer son sport favori. 

Le directeur technique de l'Association régionale de soccer de la Mauricie, Durnick Jean, a pu épier les deux surdoués à Laval. Pas peu fier des jeunes, il note avec enthousiasme que c'est la première fois dans l'histoire des Jeux techniques que la Mauricie repart avec deux champions. Justine Laneuville, qui joue maintenant au basketball avec les Diablos du Cégep de Trois-Rivières, s'était signalée en gagnant les Jeux en 2010.

«Avoir deux champions en dit beaucoup sur notre progression, avance Durnick Jean. Cela prouve qu'on se concentre de plus en plus sur l'aspect technique du soccer. Raphaël et Thomas forment deux de nos meilleurs joueurs dans la région pour leur groupe d'âge, ils ont beaucoup de talent. Raphaël pourrait d'ailleurs être sélectionné pour une place sur l'équipe du Québec des moins de 14 ans. Il serait surclassé!»

Julianne Tremblay (U10) et Annabel Fournier (U12), du Club de soccer de Trois-Rivières, représentaient pour leur part la Mauricie dans le volet féminin des finales des Jeux techniques. «Elles ne se sont pas classées dans le haut du tableau, mais peuvent quand même être fières de leur prestation», concluait Jean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer