Exclusif

Jean Pascal se battra à l'Amphithéâtre Cogeco

L'Amphithéâtre Cogeco accueillera son premier événement sportif le... (La Presse)

Agrandir

L'Amphithéâtre Cogeco accueillera son premier événement sportif le 16 décembre prochain alors qu'un gala de boxe mettant en vedette l'ancien champion du monde Jean Pascal y sera présenté.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Après avoir accueilli plusieurs grands noms de la scène artistique, Le Nouvelliste a appris que l'Amphithéâtre Cogeco sera le théâtre vendredi le 16 décembre d'un premier événement à caractère sportif, soit un gala de boxe mettant en vedette l'ancien champion du monde Jean Pascal.

Ce sera le premier combat du Montréalais (30-4-1, 17 k.-o.) depuis sa défaite aux mains de Sergey Kovalev le 30 janvier 2016. Jean Pascal a repris l'entraînement intensif depuis quelques mois sous la férule de Stéphan Larouche, qui sera dans son coin pour la première fois chez les pros. Pour l'occasion, l'Amphithéâtre sera configuré en formule cabaret, et quelque 400 billets devraient être disponibles.

Ce gala sera organisé par Camille Estephan, président d'Eye of the Tiger et propriétaire d'InterBox. Le nom de l'adversaire de Pascal, ainsi que la durée prévue de ce combat de retour, seront dévoilés en conférence de presse mercredi prochain. Ce qui est clair, c'est que M. Estephan, comme à chaque fois où il est venu à Trois-Rivières, travaillera en collaboration avec le club Performance.

Joint au téléphone, le grand manitou du club Performance, Jimmy Boisvert, n'a pas voulu confirmer les informations du Nouvelliste. Mais il ne les a pas niées non plus. Il s'est simplement contenté de dire qu'il sera heureux de parler à la presse la semaine prochaine.

Cette carte pourrait potentiellement inclure des boxeurs locaux. S'il faut oublier Simon Kean, qui se bat ce week-end à Mississauga et qui a déjà un rendez-vous programmé en janvier pour tenter de mettre la main sur le titre canadien des lourds, des pugilistes comme François Pratte et Mikaël Zewski sont disponibles. Le premier a trois victoires en autant de combats chez les pros, et il s'est toujours battu sur des cartes ficelées par Eye of the Tiger. Le second a récemment rompu les liens avec Top Rank, et InterBox a publiquement dévoilé son intérêt pour lui. Ça fait plus d'un an que Zewski ne s'est pas battu, freiné par une blessure qui est maintenant guérie.

«C'est sûr que ça m'intéresse!», lance Zewski. «Antonin Décarie (président d'InterBox) m'en a parlé brièvement il y a une dizaine de jours, il connaît mon intérêt. J'imagine qu'il aura des discussions très prochainement avec mon gérant Cameron Dunkin.»

Zewski assure qu'il ne serait pas trop gourmand. Pas question d'exiger une entente à long terme, ou un traitement princier. À partir du moment où InterBox voudra lui soumettre une offre respectueuse, il sautera sur l'occasion pour se battre dans sa région.

«Je ne peux cacher que je suis à la recherche d'une entente à long terme avec un promoteur, mais ce n'est pas obligé de se faire tout de suite. Je peux très bien faire un combat avant. Si on me revient avec quelque chose de raisonnable, je ne serai pas trop dur à convaincre. Mon souhait, c'est d'être là et de faire face à un boxeur qui va me permettre d'offrir un excellent spectacle», a lancé Zewski, qui n'a qu'une seule défaite en 28 combats chez les pros, en plus d'avoir récolté 21 k.-o.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer