Les grands du hockey madelinois honorés

Jean-Guy Talbot était visiblement ému de cet hommage... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Jean-Guy Talbot était visiblement ému de cet hommage rendu par le Climatisation Cloutier du Cap-de-la-Madeleine.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Il y avait de la grande visite dimanche après-midi à l'aréna Jean-Guy Talbot pour le match entre le Climatisation Cloutier du Cap-de-la-Madeleine et le Turmel de Lac-Mégantic, de la Ligue de hockey senior A de la Mauricie. L'organisation avait décidé de rendre hommage aux grands bâtisseurs du hockey sur cette rive de la rivière Saint-Maurice.

Une trentaine anciennes gloire de l'aréna madelinois ont été honorés, et pas seulement des joueurs. Plusieurs bâtisseurs des Barons, des Canotiers et du Tournoi pee-wee ont foulé la surface glacée sous les applaudissements des partisans.

Sans surprise, c'est Jean-Guy Talbot qui a eu droit à la plus grosse ovation. L'ex-défenseur du Canadien de Montréal revenait ainsi dans l'enceinte qui ne l'a peut-être pas vu grandir, mais qui lui aura permis de rester à son sommet. «Je venais m'entraîner durant l'été à 5 h 30 ou 6 h du matin. Je ne voulais pas perdre ma job dans la LNH. Il y avait peut-être moins d'équipes qu'aujourd'hui, mais tout autant de joueurs, et les jeunes poussaient!», rigole l'homme aujourd'hui âgé de 84 ans.

La journée s'est rapidement transformée en retrouvailles, autant entre anciens collègues que partisans. Certains amateurs demandaient des autographes à leur idole de jeunesse. «Il y a beaucoup de monde que je n'avais pas vu depuis longtemps, parce que j'ai vécu aux États-Unis. Ça fait plaisir de voir ça et de savoir que le monde ne m'a pas oublié», souligne Talbot, ajoutant qu'il s'est toujours fait un devoir de venir voir les enfants lors du Tournoi pee-wee à titre d'ambassadeur.

Qui dit hockey au Cap-de-la-Madeleine dit aussi Léon Rochefort, qui a enfilé le chandail du Tricolore pendant cinq saisons, mais aussi celui de six autres formations de la LNH. «C'est vraiment plaisant de voir que les gens continuent de faire du hockey ici et comment ils l'aiment, leur aréna. Il doit continuer d'exister, parce qu'on ne peut pas enlever tous les souvenirs que nous avons ici», a mentionné Rochefort à propos du futur de l'enceinte de 927 sièges bâtie en 1968.

L'organisation du Climatisation Cloutier était d'ailleurs bien heureuse de la réponse des partisans, mais surtout de la trentaine d'honorés. «Nous en avons invité 33, il y en a 31 qui sont venus! On peut dire que c'est une très bonne moyenne au bâton», a conclu le directeur général Fabien Dubé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer