Les Patriotes voudront se reprendre

L'entraîneur-chef des Patriotes, Marc-Étienne Hubert.... (Stéphane Lessard)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Patriotes, Marc-Étienne Hubert.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Après une sortie des plus décevantes mercredi face aux Redmen de McGill, les Patriotes de l'UQTR voudront mieux paraître samedi après-midi alors que les Lakers de Nipissing seront au Colisée.

La défaite de 6-5 face aux Montréalais - après avoir tiré de l'arrière 6-1 - pourrait avoir mis le feu aux poudres chez les Patriotes, qui voudront assurément rebondir contre les pauvres Lakers, qui connaissent une saison difficile avec seulement cinq points recueillis en huit matchs.

«Nous nous sommes parlés après la défaite, nous avons eu de bonne séances vidéo. Les joueurs se sont aussi parlés entre eux. J'ai bien confiance que les choses se replacent. L'adversité que nous connaissons présentement fera de nous une meilleure équipe tantôt. Je ne suis pas inquiet, avec le groupe que nous avons, il y a trop d'expérience et de désir pour que nous ne revenions pas en force.»

Les Trifluviens occupent actuellement le sixième échelon de la division Est du Sport universitaire de l'Ontario. Il s'agit d'un des plus difficiles début de saison de l'équipe de son histoire.

Toujours aux prises avec une infirmerie qui déborde, le pilote de l'UQTR estime toutefois qu'il peut s'agir d'un match piège. Alors que le gardien Sébastien Auger et l'attaquant Mathieu Lemay tentent de retrouver la forme, les Patriotes seront de nouveau privés de Guillaume Asselin. Le retour du meilleur marqueur de la dernière saison pourrait avoir lieu la semaine prochaine si sa santé le permet.

«Asselin ne reviendra pas avec une cape de Superman et tout régler. On doit bien jouer collectivement et contrôler ce que l'on peut contrôler. Chaque match où nous avons connu des passages à vide, nous avons fait preuve de caractère et nous sommes revenus. Il faut trouver le moyen d'être concentrés pendant 60 minutes.»

Grosse commande pour le Blizzard

Les joueurs du Blizzard auront besoin de toute la confiance emmagasinée le week-end dernier afin d'aborder la fin de semaine avec optimisme. Samedi soir, les hommes de Bob Desjardins vont défier les Éperviers à Sorel, eux qui luttent pour la tête du classement général. Puis dimanche après-midi, les champions en titre de la LNAH, les 3L de Rivière-du-Loup, s'arrêteront au vieux Colisée. Les 3L peinent eux aussi en ce début de saison et sont à égalité avec le Blizzard et les Prédateurs de Laval en queue de peloton au classement général. Rappelons qu'en raison de la disparition des River Kings de Cornwall tout juste avant le début de la saison, le détenteur du dernier rang sera exclu des prochaines séries.

«Si on peut accumuler trois points sur quatre à chaque week-end, on va monter au classement. Il y a des joueurs qui ont gagné des points dimanche dernier et d'autres qui en ont perdu. Je veux l'implication de tous à tous les matchs», a indiqué Desjardins par voie de communiqué, lui qui a gardé la même formation cette semaine après deux semaines où il avait passablement chambardé son vestiaire.

Les Estacades s'inclinent en prolongation

Les Estacades de Trois-Rivières ont offert une belle prestation sur la route, avant de s'incliner 3-2 face aux Riverains du collège Charles-Lemoyne. Les adolescents de Frédéric Lavoie ont rendu les armes sur un but en avantage numérique de Félix-Antoine Marcotte. William Vadnais et Raphaël Gagnon ont inscrit les filets des Estacades, dominés 33-24 au chapitre des tirs au but. Le duel a été ponctué de 13 avantages numériques. C'était le seul match à l'agenda des Trifluviens ce week-end.

Deuxième période coûteuse pour les Dragons

Les Dragons n'ont pas fait le poids vendredi soir devant les Rebelles de Sorel-Tracy. Les représentants du Collège Laflèche ont été coulés par une deuxième période atroce, et ils ont subi un revers de 6-3.

Dragons et Rebelles étaient à égalité 1-1 après 20 minutes. Mais les locaux ont ensuite orchestré une poussée de trois buts en moins de six minutes en début de deuxième pour complètement modifier l'allure de la soirée. Le reste du match a été disputé pour la forme, les deux points étant déjà réservés aux locaux. Cette défaite assombrit la belle performance de Gabriel Roberge, auteur d'un doublé. Philippe Bourassa a complété pour les Dragons, qui n'ont savouré que trois gains en 15 sorties depuis le début de la saison. Les Dragons ont peu de temps devant eux pour se préparer à la visite des puissants Cougars de Lennoxville samedi après-midi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer