Bergeron avec le Blizzard?

Marc-André Bergeron évalue plusieurs options en ce moment,... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Marc-André Bergeron évalue plusieurs options en ce moment, dont l'Europe et le Blizzard.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Après quelques semaines de réflexion à la suite d'un essai infructueux avec les Blue Jackets de Columbus, Marc-André Bergeron semble prêt à reprendre du service. Reste à savoir où il va se retrouver!

En Europe, des clubs en Allemagne et en Suède ont démontré de l'intérêt auprès de son agent Paul Corbeil. Deux équipes de la Ligue américaine sont aussi à ses trousses. Et il y a... le Blizzard de Trois-Rivières qui lui a fait la cour en fin de semaine, selon les informations obtenues par Le Nouvelliste

Entraîneur-chef et directeur-gérant du Blizzard, Bob Desjardins n'a pas voulu confirmer avoir rencontré le défenseur natif de la cité de Laviolette pendant une quarantaine de minutes dimanche. Il n'a toutefois pas nié non plus! Il a plutôt habilement redirigé les questions vers Bergeron. 

«Ce qui est sûr, c'est qu'il pourrait nous aider. Imagine un plomb comme le sien sur notre avantage numérique! Il est sur notre liste de protection et nous pouvons toujours offrir un contrat ouvert à un gars comme lui. Pour le reste, posez vos questions à Marc-André.»

Bergeron ne cache pas son entretien avec Desjardins. Il réfléchit à son avenir et le Blizzard est bel et bien devenu une option. Pour l'instant par contre, ce serait prématuré d'aller plus loin que ça. 

«Je connais Jonathan Bellemare, Jonathan Lessard, j'ai beaucoup de respect pour Ronald Lavertu. Comme homme d'affaires, comme citoyen, je trouve ça plate que l'équipe ait du mal à attirer des fans. Quand une équipe de sport d'une ville tourne au ralenti, ce n'est pas bon pour personne», laisse tomber le président des Aigles de Trois-Rivières. 

«Ce fut une rencontre de courtoisie. On a échangé des idées. L'une d'elles, c'est que je donne un coup de main sur la glace. Est-ce que ça va se faire? Je l'ignore. J'évalue plusieurs options en ce moment.»

L'ex-joueur du Canadien de Montréal va participer à la pratique de l'équipe ce mercredi. «Je dois me garder en forme, je ne sais pas ce qui m'attend dans le détour. C'est l'objectif de ma présence à la pratique. Ça ne garantit rien. Et c'est déjà exclu que je sois en uniforme cette fin de semaine», prévient Bergeron, qui ne veut pas créer de fausses attentes.

«Je me répète, ce n'est pas impossible que ça se produise, mais c'est loin d'être acquis.»

En 2004-05, lors du lock-out de la LNH, Bergeron avait disputé 10 matchs avec le Caron et Guay dans la Ligue nord-américaine de hockey.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer