Un premier test pour les Diablos

Après l'avoir emporté aisément la semaine dernière contre... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Après l'avoir emporté aisément la semaine dernière contre Nouvelles Frontières, les Diablos auront plus de pain sur la planche face aux Blues de Dawson, vendredi.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Photo: Francois Gervais14/09/16. TR, Journal. Bloc photo Felix St-Aubin
Félix St-Aubin
Le Nouvelliste

La formation féminine des Diablos du Cégep de Trois-Rivières (1-0) se prépare à recevoir l'équipe qui l'a empêchée de conclure la dernière campagne sur la troisième marche du podium.

Une semaine après avoir signé une prestation sans faille de 78-36 devant leurs partisans contre l'Arsenal de Nouvelles Frontières (1-2), les protégées de Faisal Docter auront un tout autre défi qui se dressera devant elles vendredi, soit la visite des Blues du Collège Dawson (2-0).

Irréprochables dans toutes les phases du jeu en lever de rideau, les Diablos ont amassé une 13e victoire d'affilée contre leurs rivales gatinoises pour ainsi faire le plein de confiance à l'aube d'un choc de titans.

Les Blues forment l'une des formations de pointe du circuit année après année au sein de la division 1. La saison 2016-2017 ne fera pas exception à cette tendance.

«Elles sont vraiment bonnes à Dawson, s'empresse de dire l'entraîneur-chef, louangeant la profondeur de ses futures adversaires. Elles ont aussi la chance d'avoir l'un des meilleurs instructeurs que je connaisse en Trevor Williams.»

Les Diablos avaient remporté les deux rencontres du calendrier régulier contre les Blues l'an dernier, chacune par quatre points (64 à 60 et 61 à 57), avant de rendre les armes 71 à 54 dans le duel pour la médaille de bronze. Cette défaite avait suivi un revers crève-coeur face aux Dynamiques de Sainte-Foy, qui avait dramatiquement contrecarré les plans des Trifluviennes d'atteindre les Nationaux.

«C'est vraiment difficile de revenir après une défaite comme ça. On le voyait au début du match [contre les Blues] que tout le monde pensait encore à l'autre match [face aux Dynamiques], déclare Docter.

Le dernier affrontement entre les deux ténors du circuit féminin est donc quelque peu moins représentatif que les deux précédents. 

Aux dires du pilote des Diablos, ses joueuses ont bien hâte de se retrouver sur le même parquet que le Collège Dawson. 

«On aime ça affronter Dawson parce qu'on sait que ça va être un match compétitif. On veut jouer contre les meilleures équipes et Dawson en fait partie. En plus, nos partisans sont incroyables et la rencontre est chez nous», conclut-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer