Les Sénateurs d'Ottawa impliqués dans le nouveau Colisée?

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque.... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Alors que la Ville de Trois-Rivières va accorder dans les prochaines heures le contrat pour préparer la pré-qualification en vue du processus d'appel d'offres au printemps qui va mener à l'érection d'un nouveau Colisée, un premier constructeur privé a fait connaître publiquement son intérêt.

Il s'agit de Capital Sports Management Inc., une division des Sénateurs d'Ottawa. Le maire de Trois-Rivières a confirmé au Nouvelliste que les Sénateurs ont approché sa ville il y a quelques mois.

«La rencontre s'est déroulée au moment où nous regardions la possibilité de réaliser le Colisée en partenariat avec une entreprise privée. Cette option a depuis été écartée. Je comprends que les Sénateurs s'intéressent néanmoins à l'appel d'offres pour la construction. Tant mieux, c'est une entreprise qui a de l'expertise dans ce domaine. Je crois qu'elle est aussi impliquée dans le projet du nouvel aréna à Gatineau», explique Yves Lévesque, qui ramène tout le monde sur terre illico. Les Sénateurs ont de l'intérêt pour la construction du Colisée, peut-être aussi pour l'exploitation, mais pas pour implanter un clubs-école. «Ils n'ont jamais démontré de l'intérêt de ce côté», confie-t-il.

Le processus de pré-qualification va s'étendre jusqu'en mars 2017. Puis, les entreprises qui rencontreront les critères auront droit à un montant d'argent afin de plancher sur une proposition où seront établis 60 % des plans et devis. Ces propositions sont attendues pour août, et la décision finale est prévue pour la fin septembre. «Notre plan, c'est d'amorcer la construction dès l'automne 2017», explique Lévesque, qui dit ne pas s'attendre à étudier une tonne de candidatures. 

«Au Québec, les entreprises qui possèdent l'expertise nécessaire pour mener un projet comme celui-là, il y en a quatre ou cinq.»

Un groupe auquel il faudra vraisemblablement ajouter les Sénateurs. «Le projet consiste à un nouvel amphithéâtre de 5000 sièges avec une patinoire supplémentaire. Nous sommes intéressés à la conception, la construction, l'exploitation et l'entretien du nouvel établissement», a confirmé Patrick R. Pion, directeur stratégique de développement chez les Sénateurs d'Ottawa, à TC media lundi.

«Nous avons eu des discussions préliminaires avec la Ville mais le projet passera maintenant en phase d'appel d'offres au printemps. C'est un beau projet pour Trois-Rivières, et certainement un projet qui nous intéresse et auquel on peut y apporter notre expertise», a-t-il ajouté.

«Il est juste de dire que nous avons de l'intérêt de construire le nouveau Colisée. Par contre, nous n'avons pas déposé d'offre auprès de la Ville. Nous allons procéder par le processus d'appel d'offres de la Ville en temps et lieu.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer