• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Taekwondo ITF: Lucas Bellemare-Paquin est vice-champion du monde 

Taekwondo ITF: Lucas Bellemare-Paquin est vice-champion du monde

Lucas Bellemare-Paquin a terminé deuxième à la Coupe... (Courtoisie)

Agrandir

Lucas Bellemare-Paquin a terminé deuxième à la Coupe du monde de Hongrie dans la catégorie des -60 kg chez les pré-juniors.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) À 14 ans, Lucas Bellemare-Paquin se hisse rapidement au sommet de la pyramide mondiale du taekwondo ITF. Sa plus récente sortie, lors de la Coupe du monde de Budapest en Hongrie, s'est avérée un succès inespéré. Il a été sacré vice-champion de sa catégorie.

Ce fut toute une surprise pour le jeune homme, qui en était à une première sortie sur la scène internationale. Face à des adversaires du top-30 mondial, il a remporté ses trois premiers combats de la compétition face à des adversaires polonais, néozélandais et russes avant de finalement s'incliner en finale face à Elias Monteggia, du Paraguay.

«J'ai vraiment aimé ça! C'était une première compétition pour moi depuis que j'ai obtenu ma ceinture noire. Le calibre était pas mal plus relevé que lorsque j'affrontais des ceintures de couleur. Ce qui a été le plus difficile, c'est que la philosophie de combat n'est vraiment pas la même qu'au Québec. Les adversaires ne se gênent pas pour frapper. J'ai dû m'adapter», explique le jeune homme.

De toute évidence, l'adaptation a été réussie grâce à cette deuxième place dans la catégorie des -60 kg, la deuxième plus lourde de la compétition.

Bellemare-Paquin, qui se battait chez les pré-juniors, estimait que la clé de son succès est le fait qu'il a amélioré son apprentissage dans la dernière année en visitant différentes écoles et entraîneurs afin d'apprendre de nouvelles techniques.

Le protégé de Sylvain Bourque au Club de taekwondo de Saint-Étienne-des-Grès devrait de nouveau tenter sa chance en 2018 dans une prochaine Coupe du monde qui aura lieu en Australie. Le Championnat du monde de 2017, en Irlande, est aussi une possibilité, mais Bellemare-Paquin croit qu'il sera encore trop jeune pour y participer. Une chose est toutefois certaine, le résultat qu'il a obtenu plus tôt cette semaine lui a confirmé qu'il est sur la bonne voie.

«Je suis vraiment content et je veux faire ça toute ma vie!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer