La fête du hockey élite ce dimanche

Les Estacades de Trois-Rivières affronteront les Vikings de... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les Estacades de Trois-Rivières affronteront les Vikings de Saint-Eustache au Centre Gervais Auto dimanche.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Alors que son quartier général est à Trois-Rivières, c'est partout en région que les équipes élites de Hockey Mauricie disputeront des matchs dimanche.

En effet, lors de cette première journée visant à faire la promotion du hockey mineur, cinq parties seront disputées de 9 h du matin à 12 h 30 à Shawinigan, à l'aréna Gilles-Bourassa et au Centre Gervais Auto. Ce sont d'ailleurs les Estacades midget AAA qui vont conclure la journée, avant le match des Cataractes, en affrontant les Vikings de Saint-Eustache.

Quant à la formation midget espoir de la région, c'est à Saint-Marc-des-Carrières qu'elle sautera sur la patinoire, à midi.

«Durant la saison, nos équipes se déplacent déjà pas mal, mais elles ne sont jamais au même endroit. Ça va nous permettre de nous réunir et d'évaluer nos joueurs. En plus, comme le bassin midget AAA inclut les Bois-Francs, nous allons jouer l'un contre l'autre», explique le directeur de la structure intégrée chez Hockey Mauricie, Daniel Paradis.

Cette journée a été créée avec l'aide des Cataractes de Shawinigan, qui désiraient en faire plus pour le hockey régional. Les jeunes joueurs pourront ainsi assister au match de hockey de la LHJMQ plus tard en journée, mais auront aussi droit à des conférences de la part des athlètes des Cataractes originaires de la région ainsi qu'une visite du vestiaire. De plus, les jeunes hockeyeurs pourront démontrer leurs habiletés entre les périodes du match.

Après avoir connu une saison difficile, tous niveaux confondus, l'année dernière, les équipes élites de la région ont repris du poil de la bête en ce début de calendrier. Au niveau pee-wee AAA, les Estacades se pointent au deuxième rang québécois.

Au niveau pee-wee relève, la Mauricie se bat avec trois autres équipes pour le quatrième rang provincial. Chez les bantam, les joueurs de calibre AAA se retrouvent en milieu de peloton alors que ceux de relève occupent la première place de leur division.

Finalement, dans le midget espoir, les Estacades occupent le deuxième rang du Classement POC, un site web évaluant les performances des équipes de hockey élite du Québec.

«C'est au-delà de nos attentes, souligne Paradis. Nous avions toujours des équipes plus jeunes dans le bantam relève. Cette année, avec les nouvelles règles, il y a un maximum de trois joueurs de deuxième année par club. On affronte des équipes de notre âge. Nous avons aussi beaucoup mis l'accent sur la préparation physique avec nos joueurs. On le voit dans les matchs et il y a beaucoup de vitesse.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer