Les anciens Draveurs au match du Blizzard

Jonathan Lessard dirigera son premier match avec le... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Jonathan Lessard dirigera son premier match avec le Blizzard vendredi.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les retrouvailles de certains seront les initiations de d'autres, vendredi soir au Colisée de Trois-Rivières, où la concession du Blizzard entamera sa 12e saison dans la Ligue nord-américaine de hockey en recevant le Cool FM de Saint-Georges-de-Beauce.

Pendant que les anciens Draveurs ressasseront de vieux souvenirs de l'époque où il y avait encore du hockey junior dans la cité de Laviolette, l'entraîneur du Blizzard, Jonathan Lessard, vivra son baptême de feu derrière un banc de la LNAH.

Remarquez, Lessard ne nage pas en territoire inconnu. Ex porte-couleurs du Caron et Guay, des Estacades, des Cataractes et des Patriotes, le pilote de 35 ans connaît bien la Mauricie et l'exigence des partisans de la région.

«Je suis fébrile, comme je le suis pour chaque début de saison, que ce soit comme joueur ou entraîneur», confie le nouvel homme de confiance du Blizzard, heureux que le noyau de sa troupe soit demeuré sensiblement intact.

Le capitaine Jonathan Bellemare, le gardien étoile Marco Cousineau, Thomas Beauregard, Yann Joseph, Marc-André Huot et Pierre-Olivier Beaulieu composent en partie ce noyau, auquel on a greffé d'autres patineurs.

Le repêchage de dissolution des Riverkings de Cornwall a permis à tous les clubs de la LNAH d'améliorer leur profondeur. Maintenant, l'objectif consiste à créer un esprit de corps afin de faire taire certains détracteurs, qui avancent que le Blizzard ne formera pas une équipe de tête en 2016-17.

«Notre groupe de défenseurs est le même et nous sommes allés chercher David Croteau et Nicholas Pard, qui nous donneront un solide coup de main.»

Mais en début de saison, Lessard et son directeur général Bob Desjardins demeureront en processus d'évaluation. Aucun poste ne sera donc pleinement assuré.

«On cherche toujours à améliorer l'équipe, peu importe le moment. Dans un monde idéal, je ne chercherai pas à avoir trois lignes offensives, j'aimerais miser sur une formation équilibrée Les gars devront me démontrer beaucoup d'intensité.»

Car comme joueur, Jonathan Lessard n'a jamais fait dans les demi-mesures. Ce n'est pas un hasard s'il a été nommé capitaine des Cataractes et des Patriotes au cours de sa carrière. Il a aussi campé le rôle d'adjoint dans la LNAH avec Trois-Rivières.

«C'est un gagnant, lance sans détour son capitaine Jonathan Bellemare, qui a joué en sa compagnie à Shawinigan. Jo a toujours été très apprécié et c'est un beau vote de confiance de la direction du Blizzard.»

Même son de cloche lorsqu'on sonde Yann Joseph, qui a côtoyé Lessard comme coéquipier et adversaire. «J'ai eu du plaisir à jouer avec lui, je n'ai pas d'inquiétude qu'il sera capable de passer ses messages! Et comme adversaire, quand tu le rencontrais dans les coins, tu avais souvent besoin d'un sac de glace à ton retour au banc! C'est certain que Jonathan aura mon appui comme vétéran de l'équipe.»

La rencontre se disputera sous les yeux de Michel Bergeron, qui a peaufiné son métier d'entraîneur entre les murs du vieux Colisée. C'est au parc de l'Exposition que le Tigre s'est inscrit au rang des légendes de la LHJMQ.

Bergeron figure parmi les nombreux joueurs, dirigeants et autres personnes rattachées aux Draveurs ayant répondu à l'appel lancé par le Blizzard afin de créer une soirée de retrouvailles. On estime qu'il y aura plus d'une soixantaine de personnes pour l'occasion.

Les partisans pourront d'ailleurs échanger avec ces idoles d'un passé pas si lointain à compter de 18 h 45. La rencontre commencera à 20 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer