Les Panthers ne sont plus parfaits à domicile

Cam Newton et ses Panthers ont subi une... (Associated Press)

Agrandir

Cam Newton et ses Panthers ont subi une première défaite à Charlotte depuis le 16 novembre 2014. Sur cette séquence, le quart-arrière vedette reçoit la visite du joueur des Vikings Danielle Hunters.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Sam Bradford a lancé une passe de touché à Kyle Rudolph, Marcus Sherels a ramené un botté de dégagement dans la zone des buts et les Vikings du Minnesota ont mis fin à la séquence de 14 victoires à domicile de suite des Panthers de la Caroline en les battant 22-10.

Les Vikings ont muselé Cam Newton, réussissant trois interceptions et huit sacs aux dépens du joueur par excellence en titre de la NFL. Le demi de sûreté Danielle Hunter a même réussi un touché de sûreté en plaquant Newton dans sa zone des buts.

«Nous avons une excellente équipe - la meilleure depuis que je suis ici, a dit l'ailier défensif des Vikings Everson Griffen, qui a réussi trois sacs. Nous attaquons de toutes les directions et nous réussissons des sacs.»

«Ils ont dicté le jeu», a quant à lui noté Newton.

Les Vikings ont signé une troisième victoire de suite même s'ils ont perdu les services du porteur de ballon Adrian Peterson et du bloqueur Matt Kalil la semaine dernière. Le quart partant Teddy Bridgewater s'est blessé pendant le camp d'entraînement.

Les Panthers avaient maintenu une moyenne de 42 points par match à leurs trois sorties précédentes devant leurs partisans, mais ils n'ont plus rien généré après avoir pris les devants 10-0. Les Vikings ont blanchi les receveurs Kelvin Benjamin et Devin Funchess, qui n'ont pas attrapé une seule passe.

«C'est incroyable qu'il n'ait pas touché au ballon, a dit Newton au sujet de Benjamin. Nous devons trouver un moyen» de lui remettre le ballon.

Il s'agit de la première défaite à domicile des Panthers depuis le 16 novembre 2014.

Huit revirements et une victoire

Les Chiefs de Kansas City ont inscrit deux touchés sur des revirements, ils ont intercepté trois passes dans leur zone des buts et ils ont forcé huit revirements lors d'une victoire de 24-3 contre les Jets de New York.

Marcus Peters a réussi deux interceptions pour les Chiefs (2-1), incluant la première de quatre contre le quart-arrière Ryan Fitzpatrick au quatrième quart. Daniel Sorenson en a réussi une et Derrick Johnson a retourné la sienne sur 55 verges pour le majeur. D.J. White a couronné le tout en interceptant Fitzpatrick avec 1:54 à faire à l'affrontement.

Les huit revirements des Jets (1-2) s'avéraient le plus haut total depuis 1976, quand ils avaient établi un record d'équipe en commettant 10 revirements contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Wilson se blesse dans une victoire

Russell Wilson a accumulé 243 verges de gains et une passe de touché avant de se blesser au genou gauche et les Seahawks de Seattle ont écrasé les 49ers de San Francisco 37-18.

Wilson s'est blessé avec environ 10 minutes à faire au troisième quart, quand il a été victime d'un sac d'Eli Harold. Ce dernier a été puni pour avoir plaqué Wilson par le collet.

Wilson est resté étendu au sol pendant de longs moments avant de quitter le terrain en marchant. Il a raté un premier jeu en carrière en raison d'une blessure, mais il est revenu tenter une autre passe. Il a par la suite retraité au vestiaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer