Scène d'horreur au Colisée de Trois-Rivières

Le combat entre Boby Fugère et David Hamel... (Hugo Cotnoir photographe)

Agrandir

Le combat entre Boby Fugère et David Hamel (55) a pris une tournure effrayante vendredi, quand Fugère a subi une grave blessure à la jambe.

Hugo Cotnoir photographe

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La saison s'est amorcée d'une bien mauvaise façon pour le Blizzard de Trois-Rivières, qui a perdu l'un de ses combattants, Boby Fugère. Le dur à cuire a subi une horrifique blessure à la jambe vendredi soir alors que les 3L de Rivière-du-Loup étaient au Colisée.

Il ne restait que quelques secondes à faire à la rencontre, menée 6-3 par les visiteurs, lorsque Fugère a jeté les gants contre David Hamel. Le combat se déroulait très bien pour le porte-couleurs du Blizzard jusqu'à sa conclusion. Hamel est alors tombé de tout son poids sur Fugère. La jambe n'a pu tenir le coup et le genou du Shawiniganais s'est luxé. Son fémur a lui aussi écopé, se déplaçant de son emplacement habituel. Une scène à glacer le sang qui a rappelé aux amateurs de football cette tragique blessure subie par le quart-arrière des Redskins de Washington, Joe Theismann, plaqué par Lawrence Taylor des Giants de New York lors d'un match du lundi soir en novembre 1985.

«Je ne comprends pas qu'Alain Gardner (l'entraîneur des 3L) ait envoyé Hamel sur la glace avec 22 secondes à faire, une marque de 6-3 et sur la route. Je ne voulais pas que Boby y aille mais Hamel a insisté. Mais au final, c'est un accident. Ça aurait pu arriver au premier match hors-concours ou plus tard. C'est quelque chose qu'on ne veut vraiment pas voir», a indiqué le pilote du Blizzard Jonathan Lessard, qui en était à son premier match avec l'équipe.

Alors qu'il était en douleur étendu sur la glace, les soigneurs du Blizzard et des 3L sont venus en aide à Fugère, qui a demandé à son entraîneur de faire quitter les gens du Colisée.

«J'étais sur le stress, je voyais Boby souffrir avec sa conjointe à côté de lui en pleurs. Il restait 300 personnes dans l'aréna et je voulais que tout le monde m'entende. J'ai élevé la voix pour leur dire que c'était terminé et de s'en aller. Je sais que certains spectateurs ont mal interprété le tout et qu'ils voulaient donner leur appui à Boby. Mais c'était à sa demande. Si c'était à refaire, j'aurais demandé à l'annonceur de le dire», a expliqué Lessard.

Fugère devrait en savoir plus sur l'état de sa blessure lundi après s'être livré à divers examens. La gravité dépendra de l'état des ligaments du genou du numéro 18. Une chose est certaine, il ne sera pas de retour dans l'uniforme du Blizzard cette saison.

Une victoire à Jonquière

Après avoir connu la défaite vendredi, les Trifluviens ont rebondi lors de leur deuxième match préparatoire, samedi contre les Marquis de Jonquière. Même s'il a été dominé au chapitre des lancers, le Blizzard l'a emporté. Julien Gagné, en deuxième période, Mathieu Guertin, Fabien Laniel et Antoine Houde-Caron ont permis à l'équipe de combler un retard de 2-0 pour l'emporter 4-2.

Les gardiens Louis Ménard et Marc-Antoine Gélinas ont chacun fait plus de 20 arrêts dans ce gain où Jonathan Lessard avait fait appel à 16 joueurs de 26 ans ou moins.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer