Les Patriotes toujours invaincus

Guy-Alain Fahé a marqué le but d'assurance pour... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Guy-Alain Fahé a marqué le but d'assurance pour les Patriotes dans une victoire de 3-1 sur les Redmen de McGill.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Patriotes de l'UQTR forment la meilleure équipe de soccer universitaire masculin en ce moment au Québec.

Déjà invaincus avant la visite des Redmen de McGill, jeudi au stade Gilles-Doucet du Séminaire Saint-Joseph, les hommes de Roch Goyette ont poursuivi cette belle lancée en défaisant leurs rivaux 3-1.

Les Trifluviens ont pris l'ascendant dans un match qui a été tout sauf banal, disputé sous la pluie et dans le froid. Du soccer d'automne quoi!

Aucun doute, la rencontre a été à l'image de la qualité de jeu qu'offrent ces deux clubs depuis le début de la campagne.

Avant le coup d'envoi, Patriotes (3-0-2) et Redmen (2-1) n'avaient pas encore perdu. Aussi bien dire qu'il s'agissait d'un premier grand test pour les représentants du campus de Trois-Rivières.

Noah Lapierre - en première demie sur une échappée - de même que Yanis Zoraï et Guy-Alain Fahé - dans la seconde moitié de la rencontre - ont marqué chez les Patriotes, tandis que la réplique des Redmen est venue du pied de Mederic Gervais.

Celui-ci était parvenu à créer l'égalité au début de la deuxième demie, mais Zoraï et Fahé ont par la suite inscrit deux gros buts à la suite de revirements de la part de la défense montréalaise.

La réussite de Zoraï, sur une demi volée, a sans doute été le jeu clé de la partie.

Le gardien David Lewis-Lamoureux des Patriotes a récolté la victoire, tandis que son vis-à-vis, Antoine Marchal, a vécu passablement de frustrations tout au long de la soirée, lui qui a eu maille à partir avec ses adversaires à certains moments.

Au sifflet final, Roch Goyette rendait hommage à ses protégés qui, à ses yeux, ont livré leur meilleure prestation.

«Nous avons été bons dans toutes les phases, autant en transition, en récupération et en possession. Je pense que les gars viennent de passer un gros message au reste de la ligue. Les Patriotes veulent gagner le championnat!»

Goyette rendait aussi hommage à la foule qui, malgré la mauvaise température, a répondu à l'appel. Les étudiants dans les gradins ont fait entendre leur allégeance pendant toute la soirée.

«Quand on joue des matchs en semaine, ça donne toute une ambiance.»

Les deux équipes féminines de l'UQTR et de McGill ont aussi croisé le fer jeudi au stade Gilles-Doucet, avant le choc des garçons. Malgré un but d'Émilie Savard, le troisième seulement des Trifluviennes en cinq parties, les Patriotes (0-5) ont perdu 3-1 face aux Martlets (2-1-1).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer