Le Canada élimine les États-Unis

Le joueur d'Équipe Canada Matt Duchene (9), au centre,... (La Presse Canadienne, Nathan Denette)

Agrandir

Le joueur d'Équipe Canada Matt Duchene (9), au centre, célèbre son but en première période avec ses coéquipiers Joe Thornton (97), Ryan O'Reilly (90) et Shea Weber (6).

La Presse Canadienne, Nathan Denette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonas Siegel
La Presse Canadienne
Toronto

Matt Duchene a marqué deux buts et Carey Price a repoussé 33 rondelles alors que les Canadiens ont signé une concluante victoire de 4-2 face aux États-Unis au Air Canada Centre, mardi.

Cette victoire a permis au Canada de s'assurer d'une place en demi-finale en plus de mettre fin aux espoirs des États-Unis d'accéder à la ronde éliminatoire.

Corey Perry et Patrice Bergeron ont aussi touché la cible pour le Canada.

Ryan McDonagh et T.J. Oshie ont inscrit les buts des Américains tandis que Jonathan Quick a donné quatre buts sur 34 tirs.

L'Europe a elle aussi obtenu son billet pour la ronde éliminatoire, qui s'amorce samedi.

Le mélange d'habiletés, de rapidité et de profondeur du Canada a fait la différence au cours de ce match, et les États-Unis n'ont pu maintenir le rythme.

Huit joueurs différents ont marqué pour les Canadiens en deux matchs et tous - sauf trois - ont enregistré au moins un point. Pas moins de 10 joueurs ont noirci la feuille de pointage, mardi.

Les Américains n'ont inscrit que deux buts en autant de matchs pour subir l'élimination. Même le gagnant du trophée Hart, Patrick Kane, n'a pas su trouver le fond du filet. La formation américaine était bâtie selon la taille et le jeu physique pour avoir le dessus sur le Canada, mais le pari des dirigeants n'a visiblement pas porté fruit.

Une courte avance

Le Canada s'attendait à ce que les États-Unis amorcent le match de manière désespérée, et ce fut le cas.

Les Canadiens ont accordé le premier but lorsque McDonagh a envoyé un retour de lancer derrière Price avec un peu plus de quatre minutes d'écoulées au premier tiers.

Le déficit a cependant été comblé assez rapidement.

Le Canada a répliqué moins de deux minutes après le filet de McDonagh par l'entremise de Duchene et a ensuite pris les devants 14 secondes plus tard grâce au but de Perry.

Les Canadiens ont ajouté à leur avance six minutes après sur le deuxième but de Duchene. Ce dernier a profité d'un dégagement raté de Max Pacioretty le long de la rampe pour récupérer la rondelle et déjouer Quick entre les jambières.

John Tortorella, visiblement frustré, a jeté un regard vers le gardien réserviste Ben Bishop, mais a finalement décidé de faire confiance à Quick après avoir consulté ses adjoints John Hynes et Mike Sullivan.

Bergeron a fait bouger les cordages en milieu de deuxième période avec son deuxième du tournoi. John Tavares a réalisé le jeu important en déjouant Matt Niskanen avant d'envoyer la rondelle au filet. Le disque a dévié sur Bergeron et sur le patin de McDonagh pour ensuite franchir la ligne rouge et procurer une avance de 4-1 aux siens.

Oshie a réduit l'écart à deux buts dans les dernières minutes de la troisième, mais ce fut trop peu trop tard pour les Américains.

Le jeu robuste auquel on avait assisté lors des deux matchs préparatoires entre les deux équipes n'a pas prévalu cette fois. Logan Couture a été frappé par-derrière par Pacioretty en troisième période et s'est fait ramener à l'ordre par son futur coéquipier Shea Weber. Couture est retourné au vestiaire, mais est demeuré dans le match.

Le Canada complétera la ronde préliminaire contre les Européens, mercredi.

Lundqvist blanchit la Finlande

Henrik Lundqvist a repoussé 36 lancers et Anton Stralman a inscrit son premier but du tournoi alors que la Suède a blanchi la Finlande 2-0 à la Coupe du monde de hockey, mardi.

Loui Eriksson a ajouté le but d'assurance dans un filet désert avec 2,6 secondes à faire en troisième période.

Avec cette victoire, la Suède (2-0-0) a l'emprise sur le premier rang du groupe B tandis que la Finlande (0-2-0) se retrouve en difficultés.

Lundqvist, qui a raté le premier match de la Suède en raison d'un virus, avait connu des ennuis lors des matchs préparatoires en maintenant une moyenne de buts alloués de 4,49 et un taux d'efficacité de ,778 en deux apparitions.

«Je me sentais assez rouillé en première période, pas aussi alerte que je le souhaitais, mais j'ai eu beaucoup d'aide avec les retours et les choses comme ça, a commenté Lundqvist. J'étais plus confortable par la suite. J'ai bien aimé joué un match important.»

Le gardien de 34 ans a été retiré du match préparatoire de mercredi dernier contre Équipe Europe après avoir permis cinq buts sur 22 lancers dans un revers de 6-2.

«Nous étions confiants avec lui devant le filet, même après la bonne performance de Jacob Markstrom, dimanche», a déclaré le capitaine de la Suède, Henrik Sedin. «On savait qu'il allait connaître un bon match.»

Tuukka Rask, qui amorçait le match en remplacement de Pekka Rinne, a réussi 27 arrêts dans la défaite. 

«Nous avons disputé un bon match, nous l'avons bien amorcé. Nous avons eu des chances, mais nous n'avons pas marqué», a expliqué l'entraîneur finlandais Lauri Marjamaki. «Lundqvist a été impressionnant. Nous sommes fiers de nos joueurs et de notre effort. Ce ne fut pas assez.»

Deux chances en or

Mikael Granlund a obtenu deux bonnes chances de créer l'égalité en troisième période, mais Lundqvist a sorti la jambière droite sur le premier lancer et Granlund s'est buté au poteau sur le retour.

Les choses se sont envenimées par la suite, alors que Sami Lepisto a donné une mise en échec questionnable à Mikael Backlund avec neuf minutes à écouler. Lepisto a reçu une pénalité mineure pour rudesse tandis que Backlund a reçu la visite du médecin à son retour au banc. Il est tout de même demeuré dans le match.

La Suède a presque ajouté à son avance en fin de troisième, mais Eriksson a été frustré par Rask.

Les Suédois menaient 1-0 après deux périodes grâce au but de Stralman. Le défenseur du Lightning de Tampa Bay a accepté la remise d'Henrik Sedin et a déjoué Rask à 9:57 de la période médiane.

Patrik Laine a bien failli créer l'égalité en fin de deuxième, mais Lundqvist a effectué un spectaculaire arrêt de la mitaine.

La Suède poursuivra la ronde préliminaire, mercredi, contre l'Amérique du Nord et la Finlande fera face à la Russie, jeudi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer