Tennis 3R ouvrira le 27 octobre

Le directeur technique de Tennis 3R, Charles Loranger,... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le directeur technique de Tennis 3R, Charles Loranger, et les propriétaires Carl Gravel et Francis Bouchard espèrent accueillir 800 membres dans leur centre intérieur, une fois que la phase 2 sera complétée.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Annoncé en grande pompe en mai et accueilli avec enthousiasme par plusieurs adeptes de la petite balle jaune, Tennis 3R ouvrira officiellement ses portes le 27 octobre. D'ici là, les travaux se poursuivent dans le bâtiment de la rue Marion, près du carrefour des autoroutes 40 et 55 à Trois-Rivières.

Les propriétaires du centre de tennis intérieur, Carl Gravel et Francis Bouchard, trépignent d'impatience à l'idée de recevoir leurs premiers clients. C'est qu'il semble y avoir un réel intérêt de la population trifluvienne face à ce projet qui crée une quinzaine d'emplois.

«Dès notre première sortie médiatique, les gens ont commencé à poser des questions. Ils ont hâte de venir jouer au tennis dans le meilleur environnement possible et près de chez eux», explique le directeur général et actionnaire de Tennis 3R Carl Gravel. 

«Sans publicité, nous avions environ 200 personnes intéressées. Nous visons les 400 membres pour la phase 1 et les 800 pour la phase 2.»

Car une deuxième phase se trouve déjà dans les plans, même qu'elle devrait être enclenchée pas plus tard qu'au printemps 2017, ont confirmé Gravel et Bouchard, lundi, lors d'une visite exclusive du Nouvelliste.

«Il y a 800 membres à l'Association de tennis de Trois-Rivières (ATTR) et nous savons déjà que la pratique pour ce sport sera en hausse avec l'ajout de nos infrastructures. Ceux qui ont connu le TIM (Tennis intérieur mauricien) en sont nostalgiques. Il y régnait une ambiance particulière, une ambiance qu'on va recréer», assure Francis Bouchard.

Vrai que le Complexe sportif Alphonse-Desjardins n'a jamais vraiment été en mesure de remplacer le TIM. 

Plusieurs jugeaient les surfaces de tennis intérieur du CSAD trop rapides, d'où la difficulté pour l'ATTR d'organiser des tournois provinciaux majeurs dans la cité de Laviolette. D'ailleurs, il ne se pratique plus de tennis intérieur au CSAD depuis quelques semaines déjà, ces plateaux ayant été remplacés par le dek hockey.

C'est pourquoi les jeunes du volet Sport-études en tennis de l'Académie les Estacades poursuivront leur développement au Tennis 3R. 

À partir de la mi-octobre, des élèves de cinq écoles (les Estacades, l'Académie sportive, Vision, Val Marie et le Séminaire Saint-Joseph) s'entraîneront chez Tennis 3R, mentionne avec fierté le directeur technique Charles Loranger.

«Il y aura cinq fois plus de jeunes qui pratiqueront le tennis cette année par rapport à l'an dernier», note Loranger, optimiste de voir les regroupements autour de Trois-Rivières joindre les rangs.

«Le tennis junior est en santé à Shawinigan et Bécancour donc on espère attirer cette clientèle aussi. Nous sommes confiants de les convaincre de venir chez nous durant l'hiver.»

Loranger et les deux hommes d'affaires visent également la scène provinciale. Un tournoi du Circuit junior Banque Nationale pourrait se tenir entre les murs de Tennis 3R, et ce, dès janvier. 

«On parle d'un tournoi qui réunirait quelques-uns des bons jeunes joueurs du Québec. Je suis en discussion avec le responsable Louis Lemieux à ce sujet», explique Loranger, désireux d'implanter le tennis progressif, un programme mis en place par Tennis Canada afin de rendre plus ludique la pratique du sport chez les 5 à 10 ans.

Ce programme international a fait ses preuves et des vedettes internationales comme Roger Federer et Justine Henin l'ont encensé.

«Il faut développer notre masse critique chez les juniors, affirme Charles Loranger. Le tennis progressif n'est pas un modèle très populaire au sein de plusieurs clubs et pourtant il est recommandé. À moyen terme, je veux que le tennis devienne le sport individuel le plus en demande à Trois-Rivières.»

C'est pourquoi la phase 2 du Tennis 3R s'amorcera au printemps prochain. Les installations passeront alors de 40 000 pieds à 80 000 pieds, pour des investissements totaux de 11 millions $. Des espaces commerciaux et une boutique spécialisée font notamment partie du projet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer