Philippe Forcier prêt à prendre les commandes chez les Dragons

Le capitaine Philippe Forcier a la tâche de... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le capitaine Philippe Forcier a la tâche de mener la jeune troupe des Dragons.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Après deux années à apprivoiser le circuit collégial provincial, Philippe Forcier est prêt à prendre les commandes chez les Dragons du Collège Laflèche.

Choyé d'avoir pu apprendre aux côtés de Xavier Labonté et Nicolas Larivière, le défenseur de 19 ans se dit gonflé à bloc par le défi qui se présente cette saison en tant que capitaine de la jeune bande dirigée par Kevin Desrochers.

Déjà, l'an dernier, il partageait le titre de capitaine avec le franc-tireur Julien Gagné. «Je suis prêt à prendre ce rôle et montrer l'exemple aux nouveaux. On a un bon mix. C'est vrai qu'il y a plusieurs jeunes, mais ce sont des gars qui veulent apprendre. Parfois, c'est mieux plus de jeunes joueurs que trop de vétérans qui préfèrent faire à leur tête», mentionne celui qui a cumulé 53 points en deux saisons au Collège Laflèche.

Avec les départs de quelques gros canons offensifs, l'identité des Dragons est quelque peu remodelée cette saison et le nouveau capitaine martèle que chacun devra mettre l'épaule à la roue. «Il y a moins de gars qui vont pouvoir gagner un match à eux seuls. On va avoir besoin d'un effort collectif, tant à l'attaque qu'en défense.»

Défenseur recrue par excellence de la ligue en 2014-15, le Drummondvillois représente assurément la pierre d'assise de la défensive des Dragons. «Ça va être notre meneur, il va certainement être dans les meilleurs défenseurs de la ligue. C'est un défenseur complet qui peut jouer jusqu'à 35 minutes par match!», sourit son entraîneur, pas inquiet de l'apport de leadership de son capitaine.

«Il sera bien épaulé par des gars comme Emmanuel Côté, Frédéric Lemay-Bégin et Xavier Boucher», ajoute Desrochers.

Malgré la jeunesse de l'alignement, Forcier croit aux chances de son équipe de rafler les grands honneurs. Au coeur des deux dernières éliminations des Dragons, il se dit bien au courant de ce que ça prend pour remporter le dernier match de l'année.

«Je sais ce qu'il faut faire pour gagner... et aussi ce qu'il ne faut pas faire! On a commis des erreurs dans les saisons passées et il faut s'assurer de ne pas les répéter.»

Pour le nouveau capitaine, il y a par ailleurs un absent de taille cette saison dans le vestiaire. Au cours des deux dernières saison, il avait le privilège de partager la chambre avec son frère Gabriel, qui défendait la cage des Dragons. «Ça fait bizarre de venir à l'aréna et qu'il ne soit pas là. On avait l'habitude de toujours se parler des matchs. Maintenant, ça va pas mal moins l'intéresser si je lui parle de nos matchs!», explique celui qui compte poursuivre des études en médecine dentaire après son stage collégial.

Vendredi soir, à l'aréna Claude-Mongrain de Trois-Rivières, les Dragons (0-1-1) tenteront de décrocher une première victoire cette saison. Pour l'occasion, les Nordiques du Cégep Lionel-Groulx (1-1) seront les visiteurs alors que Kevin Desrochers reprendra son poste derrière le banc, après avoir servi sa suspension de deux matchs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer