Blizzard: Beauregard et Cousineau de retour

Thomas Beauregard... (Andréanne Lemire, Le Nouvelliste)

Agrandir

Thomas Beauregard

Andréanne Lemire, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Débarqué à la tête du Blizzard de Trois-Rivières il y a deux semaines, Bob Desjardins vient de régler ses deux dossiers prioritaires à l'aube de la prochaine saison. Le nouveau directeur général s'est en effet entendu avec son gardien numéro un Marco Cousineau et le champion marqueur de la Ligue nord-américaine de hockey Thomas Beauregard.

Ces deux signatures viennent du même coup cimenter le noyau de la concession trifluvienne aux côtés des Jonathan Bellemare, Marc-André Huot, Pierre-Olivier Beaulieu et Vincent Richer.

«Ce sont des joueurs de concession, le genre de joueurs que ça nous prend pour nous mener aux grands honneurs», a évalué Desjardins.

Pour le nouvel architecte du Blizzard, ces ententes viennent lui enlever un poids sur les épaules. En Marco Cousineau, il s'est assuré les services de l'homme masqué le plus utilisé en 2015-16 dans le circuit Godin (21 victoires en 38 matchs). En trois saisons dans la cité de Laviolette, l'ancien espoir des Ducks d'Anaheim a savouré 79 victoires.

«La présence de Marco stabilise grandement notre défensive. En fait, il rend tout le monde meilleur autour de lui. C'est un des bons gardiens à être passé dans cette ligue et je suis confiant qu'il va pouvoir répéter ses exploits de l'an dernier», indique Desjardins, allant même jusqu'à comparer son importance chez le Blizzard à celle d'un gardien bien connu dans la LNH.

«On a vu ce que ça fait quand il n'est pas là. Au même titre que l'absence de Carey Price a fait mal au Canadien l'an dernier. Pour nous, Marco équivaut à un marqueur de 50 buts, mais en défensive. Et c'est la défensive qui permet de gagner des championnats.»

Pendant que Cousineau assure la présence d'un pilier entre les poteaux, Beauregard devrait s'avérer tout aussi important pour le Blizzard à l'autre extrémité de la patinoire. Meilleur marqueur de la LNAH l'an dernier, avec une récolte de 69 points en 40 matchs, le franc-tireur devrait de nouveau noircir la feuille de match à un rythme soutenu, alimenté par le capitaine Jonathan Bellemare.

«Thomas, c'est un des 10 meilleurs joueurs de la ligue. Tout le monde connaît ses habiletés pour compter. Il aura encore de la pression, mais il est capable d'en prendre», sourit Desjardins.

Marco Cousineau... - image 2.0

Agrandir

Marco Cousineau

«Pas l'accueil Bonneau!»

Bien heureux de voir les dossiers de Beauregard et Cousineau se dénouer, le DG admet qu'il lui reste encore du pain sur la planche avant l'ouverture de la saison, particulièrement avec les attaquants Yann Joseph et Nicolas Corbeil, qui ont demandé une transaction.

Si dans le cas de Joseph, on peut croire que le vétéran joueur de centre sera à son poste au premier match de l'année - il était présent à l'ouverture du camp d'entraînement le week-end dernier -la situation semble plus problématique dans le cas de Corbeil.

L'ancien de l'Isothermic de Thetford Mines, acquis en retour de Thomas Bellemare, souhaiterait se rapprocher de son domicile, une théorie que n'achète pas nécessairement Desjardins. 

«Il habite dans la couronne nord de Montréal, alors je ne vois pas comment il pourrait se rapprocher en allant à une place comme Sorel, par exemple. S'il veut, je peux lui envoyer une carte géographique», image-t-il.

Cela dit, Desjardins n'est pas fermé à l'idée d'échanger Joseph et Corbeil. Mais encore faut-il s'entendre sur un juste prix, une tâche pas nécessairement évidente à la suite du repêchage de dissolution des River Kings de Cornwall. 

«Il y a présentement un surplus d'attaquants dans la ligue. Les équipes préfèrent regarder dans leur cour pour l'instant. Je veux bien accommoder les gars, mais il faut que je reçoive quelque chose en retour. Nous ne sommes pas l'Accueil Bonneau!»

À ce sujet, Desjardins croit que les premiers matchs préparatoires vont permettre une meilleure évaluation du personnel en place afin d'évaluer les besoins sur le marché des transactions. 

«J'aimerais peut-être avoir un gars de rôle et de caractère supplémentaire dans notre top 9 et aussi ajouter un défenseur physique qui peut user de robustesse quand c'est le temps.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer