Le Colisée renouera  avec ses Draveurs

Les Draveurs de Trois-Rivières seront à l'honneur le... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

Les Draveurs de Trois-Rivières seront à l'honneur le 7 octobre au Colisée, en lever de rideau de la saison 2016-17 du Blizzard.

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Un air de nostalgie flottera dans les entrailles du vieux Colisée, le 7 octobre à l'occasion de l'ouverture locale du Blizzard de Trois-Rivières, alors que l'organisation rendra hommage aux anciens des Draveurs de Trois-Rivières.

Voilà un an déjà que la direction trifluvienne songe à honorer la défunte concession de la Ligue de hockey junior majeur du Québec qui a fait vibrer la cité de Laviolette pendant plus de 20 ans.

Jusqu'à présent, une vingtaine d'ex-Draveurs ont confirmé leur présence aux organisateurs, à commencer par le coloré entraîneur Michel Bergeron. À lui se joindront aussi les Daniel St-Laurent, Claude Verret, Normand Lefrançois, Sylvain Landry, Daniel Horne et René Badeau, entre autres.

En lever de rideau de la saison 2016-17 de la LNAH, Sylvain Robert et sa bande y voient d'ailleurs une excellente occasion de promouvoir leur produit qui a peiné à attirer les amateurs sur l'avenue Gilles-Villeneuve l'hiver dernier, avec une moyenne de 725 spectateurs par rencontre en saison régulière.

«C'est une activité idéale pour un match d'ouverture. On veut essayer de remplir le Colisée. Pierre Milette donne un gros coup de main pour réussir à rejoindre le plus de gars possible. Ces anciens joueurs-là peuvent devenir d'excellents ambassadeurs de notre ligue à travers le Québec s'ils apprécient le spectacle qu'on va leur offrir. Ça pourrait bien faire des petits pour le reste de la saison», explique le directeur général administratif, Sylvain Robert.

«Après la finale de l'an dernier entre Rivière-du-Loup et Sorel-Tracy qui a obtenu une très grande visibilité médiatique, un gars comme Michel Bergeron, qui est habile avec un micro, peut certainement promouvoir les activités de la ligue», ajoute Robert à propos de celui que l'on surnomme le Tigre, personnage bien connu dans le monde sportif médiatique.

Par ailleurs, la direction du Blizzard compte y aller d'un clin d'oeil bien particulier pour honorer la mémoire des Draveurs lors du match qui sera disputé face au Cool FM de Saint-Georges, le 7 octobre.

Encore du muscle

En attendant l'ouverture locale, le Blizzard poursuit sa préparation en vue de la prochaine campagne. Le nouveau directeur général Bob Desjardins a d'ailleurs conclu des ententes avec trois joueurs qui avaient été sélectionnés lors du repêchage de dissolution des River Kings de Cornwall.

Ainsi, le dur à cuire Martin Larivière sera au poste dès la mise en jeu initiale. Vétéran de 10 saisons dans la Ligue nord-américaine de hockey, avec Sorel-Tracy, Saint-Hyacinthe et Thetford Mines, le robuste attaquant de 33 ans totalise plus de 2300 minutes de pénalité en carrière dans le circuit Godin.

Larivière se joindra donc aux Boby Fugère et Alexandre Bouchard-Leclerc pour se charger du volet robustesse de l'équipe dirigée par Jonathan Lessard. Quant à Gabriel Boutin-Gagnon, il a fait savoir à la direction qu'il serait disponible pour disputer de 15 à 20 matchs cette saison.

En plus de Larivière, le Blizzard s'est entendu avec le défenseur Wiliam Lacasse, auteur de 23 points en 40 matchs l'an passé, ainsi que l'attaquant David Croteau, qui a totalisé 31 points en autant de rencontres l'hiver passé.

Des ententes semblent également imminentes avec le champion marqueur de l'an dernier Thomas Beauregard et le gardien numéro un Marco Cousineau.

Le camp d'entraînement doit reprendre samedi et le Blizzard disputera son premier match préparatoire le 23 septembre à l'occasion de la visite des 3L de Rivière-du-Loup.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer