Orlando City écrase l'Impact 4-1 au stade Saputo

La soirée avait pourtant bien commencé pour l'Impact,... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

La soirée avait pourtant bien commencé pour l'Impact, alors que Didier Drogba avait ouvert le pointage dès la deuxième minute de jeu.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
Montréal

L'Impact de Montréal a amorcé le dernier droit de la saison avec un énorme faux pas, encaissant un cuisant revers de 4-1 face à l'Orlando City SC, mercredi.

L'Impact avait pu profiter de quelques jours de congé après une victoire historique de 1-0 contre le Toronto FC à sa sortie précédente, le 27 août. L'entraîneur-chef Mauro Biello risque plutôt de sortir le fouet après la performance de mercredi.

Kaka a inscrit deux buts, dont un sur un penalty après l'expulsion du gardien de l'Impact Evan Bush, et les visiteurs ont aussi profité des réussites de Brek Shea et Carlos Rivas pour gâcher la soirée des 17 389 spectateurs au stade Saputo.

Avec cette victoire, Orlando (7-7-13) s'est rapproché à trois points de l'Impact (9-8-10) et du cinquième rang dans l'Association de l'Est.

La soirée avait pourtant bien commencé pour l'Impact, alors que Didier Drogba avait ouvert le pointage dès la deuxième minute de jeu. Drogba s'est ensuite buté au gardien d'Orlando Joseph Bendik, qui a brillé avec cinq arrêts.

L'Impact aura l'occasion de se racheter dès samedi, quand il rendra visite à l'Union de Philadelphie.

Scénario cauchemardesque

Ceux qui étaient encore dans la file d'attente pour profiter des hots-dogs jumbo à 2 $ auront manqué un début de match spectaculaire.

Drogba a ouvert la marque après 61 secondes de jeu, quand son coup franc flottant a complètement déjoué Bendik.

Les spectateurs célébraient encore ce but quand Orlando a fait taire tout le monde deux minutes plus tard. Kaka a rejoint Matias Perez Garcia derrière le défenseur latéral Amadou Dia. Le centre de Perez Garcia a abouti aux pieds de Shea, fin seul au deuxième poteau, et il a pu envoyer le ballon dans un filet abandonné.

Après ce début de match animé, les deux équipes ont décidé de calmer le jeu et il a fallu attendre la demi-heure de jeu avant de revoir un peu d'action.

Bush n'a rien pu faire à la 36e minute à la suite d'un revirement de Laurent Ciman devant Garcia Perez. Rivas a ensuite rejoint Kaka du côté éloigné et l'ancienne gloire brésilienne a évité le replis de Donny Toia avant de calmement déjouer Bush.

Le vent aurait pu tourner en faveur de l'Impact à la 39e minute, mais Bendik a carrément volé un but à Drogba en plongeant à sa droite.

La rencontre s'est transformée en cauchemar pour l'Impact au retour de la pause.

Bush a fauché Rivas au moment où les deux hommes tentaient de récupérer le ballon dans la surface montréalaise. Puisque Bush était le dernier homme, l'arbitre Ricardo Salazar a envoyé le gardien des locaux au vestiaire avec un carton rouge. Kaka a ensuite marqué son deuxième but du match sur le penalty à la 54e minute, contre le gardien réserviste Eric Kronberg.

Orlando a entrouvert la porte à l'Impact à la 69e minute. David Mateos a à son tour subi le joug de l'arbitre pour une faute contre Matteo Mancosu dans la surface des visiteurs. Bendik a cependant claqué la porte en frustrant à nouveau Drogba en arrêtant la tentative peu convaincante de l'Ivoirien sur le penalty.

Rivas a complété le travail de démolition à la 77e minute et les gradins ont commencé à se dégarnir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer