Dufresne et Gilbert s'amusent à Old Orchard

Virginie Dufresne est montée sur la plus haute... (Facebook)

Agrandir

Virginie Dufresne est montée sur la plus haute marche du podium dimanche lors du triathlon Rev3 de Old Orchard.

Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le triathlon Rev3 qui se déroulait dimanche à Old Orchard dans l'État du Maine a été l'affaire de deux représentants de la Mauricie. Virginie Dufresne l'a emporté chez les femmes au demi-triathlon alors que Nicolas Gilbert a fait de même dans la distance olympique.

Pour la portion à la nage de 1,9 km, c'est directement dans l'océan Atlantique que les participants devaient se jeter, avant d'en sortir et d'enfourcher leur vélo pendant 90 km sur un tracé vallonné.

«Ça s'est bien passé. C'était ma première expérience dans l'eau salée de la mer. J'étais assez nerveuse parce que je ne savais pas comment gérer ça. Mais j'étais troisième ou quatrième en sortant de l'eau», explique Dufresne.

C'est une fois sur deux roues qu'elle a été en mesure de rattraper les adversaires qui la devançait. Non seulement devait-elle doser ses énergies, mais en plus, le circuit d'Old Orchard n'était pas complètement fermé à la circulation, contrairement à plusieurs autres événements.

«C'était un peu dangereux, j'ai dû passer derrière des automobiles aux intersections. Certains compétiteurs auraient pu mettre un pied à terre.»

La portion course n'aura pas été de tout repos, puisque Dufresne était ennuyée par un muscle ischio-jambier qui refusait de collaborer.

«À la course, les deux premiers miles étaient sur la belle asphalte, mais par la suite, c'était du gravier. Je savais à ce moment qu'il y avait une autre femme devant moi, mais je ne savais pas dans quel groupe d'âge elle était. J'ai gardé mon rythme et quand je me suis approché, j'ai vu qu'elle était dans les 44 ans et qu'elle était donc partie cinq minutes avant moi», raconte celle qui a terminé avec un chrono de 4:43,19.

Dans le cas de Gilbert, il devait parcourir 1,5 km de natation, 40 km de vélo et 10 km de course, chose qu'il a réussi à faire en 1:56,18, terminant premier avec deux secondes d'avance sur son plus proche poursuivant.

«Le parcours était magnifique. Nager dans l'océan au lever du soleil, c'est extraordinaire. Le résultat est à la hauteur de mes attentes. C'est un chrono qui représente bien les efforts effectués à l'entraînement dernièrement. J'ai bien géré le stress, le parcours et mon énergie», a-t-il analysé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer